Onglets principaux

Economie

Cameroun : Mise en place de l’interopérabilité intégrale

A l’initiative du Groupement Interbancaire Monétique de l’Afrique Centrale (GIMAC), les experts des finances et du mobile se sont réunis du 10 au 12 octobre 2018 à Douala pour plancher sur l’interopérabilité intégrale carte/mobile/transfert.
3 lectures aujourd'hui
275 vues
10/17/2018 - 13:17
0
lucien embom
Journaliste

Face à l’essor de nouveaux instruments de paiement à l’exemple du mobile, il est apparu nécessaire d’élargir le périmètre de l’interopérabilité. L’objectif poursuivi est la prise en compte cette nouvelle donne, pour accentuer la dématérialisation des paiements dans la sous-région d’Afrique Centrale. Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale a donné le 10 août 2018 des instructions fermes.

Ces instructions portaient définition de l’étendue de l’interopérabilité et de l’interbancarité des systèmes de paiement monétiques. L’interopérabilité alliant les mobile money et les transferts d’argent aboutira à un saut technologique important. Cette mutation aura une incidence sur toutes les transactions financières des usagers. A partir d’une carte de paiement, les transferts d’argent seront possibles sur tous les guichets automatiques de la sous-région.

L’usager pourra conduire des opérations sur tous les points de chargement et déchargement électronique, effectuer des paiements de biens et services chez tous les commerçants. Il pourra également transférer de l’argent dans toute la zone CEMAC. De l’avis du Directeur Général du GIMAC, Valentin Mbozo’o, l’interopérabilité intégrale carte/mobile/transfert va booster la croissance dans la CEMAC.

Le Groupement Interbancaire Monétique de l’Afrique Centrale, est un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) au sens de l’OHADA, dont les membres d’office autour de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), sont constitués de cinquante de banques de premier ordre de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC). Le Groupement a été créé le 04 juin 2012 à Douala avec un capital de 3.500 000 000 FCFA.

 

 

Étiquettes: