Onglets principaux

Europe

France – Délinquance : Fusillade dans un lycée, 14 personnes blessées !

Les faits se déroulent dans un lycée de Grasse près de Nice le jeudi 17 Mars autour de 12h30.
2 lectures aujourd'hui
1,301 vues
03/17/2017 - 12:22
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Un adolescent de 16 ans entre dans son lycée et ouvre le feu sur 4 personnes; Vraisemblablement animé par une volonté de vengeance contre certains élèves avec qui il a des différends. 10 autres personnes sont blessées dans les bousculades qui s’en suivent, et la police finit par interpeller le jeune délinquant.

D’après des témoignages sur place, l’adolescent dont le nom n’a pas été rendu publique est entré dans le lycée aux environs de 12h30 et a ouvert le feu sur le Proviseur du Lycée et trois élèves à l’aide d’un fusil de chasse chargé au plomb. Le bruit des coups de feu ayant suscité une vague de panique, les autres élèves tentant de s’échapper ont créé une bousculade au cours de laquelle 10 autres personnes sont blessées. Les 14 victimes blessées ont été hospitalisées et en sont progressivement sorties à ce jour, du fait de la gravité relative de leurs blessures.

Le jeune homme finit par être interpellé par la police sans opposer de résistance. Les fouilles menées font état de ce que le suspect avait en sa possession un fusil de chasse, deux armes de poing, deux grenades d’entrainement ainsi qu’un engin explosif de fabrication artisanale qui sera désamorcé sur place par les forces de police.

Au cours d’un point de presse, la Procureure de Grasse a indiqué que les actes du jeune homme « semblent liés aux mauvaises relations qu'il entretiendrait avec d'autres élèves ». Les enquêtes menées à ce stade par la police révèlent que l’adolescent est fasciné par la violence. Ses comptes sur les réseaux sociaux montrent un intérêt poussé pour les armes à feu et les tueries ; notamment celles qui ont eu lieu aux Etats-Unis. Un élu local confie à L’AFP qu’il s’agit vraisemblablement de « (…) quelqu’un qui semble avoir des problèmes psychologiques ». Et la Ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem de conclure qu’il s’agit « visiblement de l'acte fou d'un jeune homme fragile et fasciné par les armes à feu ».

Quoi qu’il en soit, le suspect est à ce jour placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte pour tentatives d'assassinats.

©Michael BIYA

Étiquettes: