Onglets principaux

Europe

France-Présidentielles : Manuel Valls votera Macron !

Il l’a annoncé ce mercredi 29 mars 2017 ; Valls ne soutiendra pas Benoit Hamon le candidat Socialiste, mais Emmanuel Macron ! Justifiant son choix par la nécessité de contrecarrer la dynamique du Front National incarnée par Marine Le Pen ; et suscitant de vives réactions dans son camp.
0 lectures aujourd'hui
1,219 vues
03/29/2017 - 12:33
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Son choix était attendu depuis quelques temps, Benoit Hamon prédisait déjà qu’il choisirait sans doute Macron à son détriment. Ce Mercredi matin, Manuel Valls s’est enfin prononcé sur la question. Invité sur BFMTV, l’ex Premier Ministre a déclaré en substance : « Je voterai pour Emmanuel Macron, je prends mes responsabilités ». Le candidat malheureux à la Primaire Socialiste estime qu’au vu de « l’effondrement moral » de la candidature de François Fillon et la « marginalisation » du candidat du Parti Socialiste, Benoit Hamon, seul Emmanuel Macron est capable de barrer la route à une possible accession de Marine Le Pen à l’Elysée. Il a toutefois précisé qu’il s’agit d’un soutien, et non d’un ralliement.

Mais alors qu’il s’était engagé après sa défaite à la Primaire à soutenir le vainqueur Hamon dans sa candidature et sa mission de rassemblement de la Gauche, ce camouflet est venu renforcer les divisions qui subsistent au Parti Socialiste. « Le fait de ne pas avoir tranché un certain nombre de questions a fait éclater toutes les contradictions à gauche », a lancé Valls. Dans la foulée, les réactions ne se sont pas faites attendre !

Macron « remercie », mais se méfie…

Le candidat d’En Marche ! a remercié Valls de son soutien tout en affirmant qu’il ne « gouvernera pas avec lui » car il prône un renouvellement des hommes et des méthodes.

Vives réactions à Gauche…

 

Evidemment, les propos de Valls ont immédiatement suscité de vives réactions dans son camp où on n’est pas loin de parler de trahison. Réagissant dans un communiqué, le Premier secrétaire du Parti Socialiste Jean-Christophe Cambadélis a exprimé son « regret » face au soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron. « Je combats cette position. Notre candidat, après la primaire et la convention unanime des socialistes, est Benoît Hamon », a-t-il martelé.

Du coté de Benoit Hamon on s’indigne de cet état de chose. Le Directeur de campagne du candidat a « regretté que Manuel Valls n'ait pas fait preuve du minimum de loyauté ».

A un mois du premier tour, on n’est pas au bout de nos surprises avec ce feuilleton qu’est la Présidentielle française !

©Michael BIYA

 

Étiquettes: