Onglets principaux

Interview

Xzafrane : l'incompris du Rap kmer

Pour cette interview, Cameroun Online vous emmène à la rencontre d'un jeune artiste; entrepreneur fidèle à ses convictions mais parfois incompris et pour lequel le Cameroun est une grande nation!
4 lectures aujourd'hui
3,178 vues
03/09/2017 - 13:49
0
Christine MBENGONO
rédactrice Cameroun-online

Cameroun-Online : Bonjour et merci de nous accorder cette interview.

XZAFRANE : Bonjour et merci à vous

COL : Qui est XZAFRANE ?

XZA : Artiste rappeur engagé, jeune entrepreneur et étudiant. Auteur compositeur album "Un million de problèmes" 2014. "5Majeurs" 2016. " Le Cameroun d'abord" (soon)

COL : Etudiant ? Dites-nous-en plus…

XZA : J'étudie actuellement en ligne... Je finalise un master en management d'entreprise. J'ai une Licence en Sciences et Techniques de l'information et de la communication ; et, plusieurs certifications et formations parallèles notamment en montage de projet, en réalisation audiovisuelle, en infographie...

COL : Pourquoi avoir choisi d’évoluer dans un style contesté, même par certains de vos confrères ?

XZA : je ne suis pas surpris que la musique qui prône l'éveil des consciences, sensibilise, parle des maux qui minent notre quotidien, celle qui indexe les prévaricateurs et les ennemis de la République.... Je ne suis pas vraiment surpris que cette musique là n'ait pas l'adhésion populaire dans une nation sous l'emprise de la fourberie et de l'égoïsme où tout le monde lèche tout le monde pour avoir voix au chapitre. Mais je suis dans ce camp-là, celui des oppressés et j'assume ! Je suis rappeur engagé par conviction. Je crois qu'au-delà du divertissement la musique a aussi pour fonction de sensibiliser, éduquer...

COL : Ce métier (surtout le registre dans lequel vous évoluez) nourrit-il son Homme ?

XZA : je ne pourrais dire que je souffre car je tire grandement profit de la musique. J'utilise parfois ma petite image d'artiste pour ramener de bons marchés dans ma boite AFAM COMPANY. Cependant je ne vis pas encore vraiment de la musique elle-même mais de ses dérivés. Avant d'être un métier la musique est une passion aussi!

COL : Lorsque vous n’êtes pas le Rappeur engagé « Xzafrane », qui êtes-vous?

XZA : Quand je ne suis pas Xzafrane, je suis Christian ABESSOLO, CEO de AFAM COMPANY. (Audiovisuel, web marketing, création graphique et infographie, prestations de service diverses...) nos domaines d'activité.

COL : Avez-vous déjà été victime de menaces de certains Politiques ? si oui, racontez-nous l’histoire…

XZA : Oui mais Je ne vais pas en dire plus... Malgré cela rien ne pourra me museler.

COL : Comment voyez-vous le Cameroun dans 5, 10 ou 20ans ?

XZA : Le Cameroun a un bel avenir devant lui mais il faut d'abord qu'on accepte de se dire la vérité en face. Notre challenge actuellement est de susciter un changement de mentalité. Nous pouvons tout ici il faut seulement un peu plus de patriotisme et d'engagement citoyen. Le Cameroun sera une grande Nation dans tous les secteurs.

COL : Que pensez-vous de l’affaire qui oppose Jovi le monstre à Orange Cameroun S.A ?

XZA : C'est simple, Orange aurait d'abord dû se rapprocher de New-Bell Music avant de lancer sa campagne.

COL : Que pensez-vous de l’afro-trap ? Ou, de ce que d’aucuns dénomment la « Vrac Music » ?

XZA : Aucun problème avec le rythme mais mon souci est au niveau du contenu. Je trouve qu'entend que rythme cela vient enrichir le vaste panthéon du rap ; même si je ne me vois pas trop dans cette cadence. Mais sinon je respecte quand c'est bien fait et dans le respect des règles de l'art !

COL : L'on vous décrit comme quelqu'un de simple, discret et humble... que pensez-vous de cela ?

XZA : Je n'en sais pas trop puisque je ne peux être juge et parti en même temps. Mais pour la discrétion oui je n'aime pas trop étaler ma vie en public. Je préfère rire et pleurer en silence.

COL : On vous assimile au Kery James du Cameroun... un mot ?

XZA : R.A.S

COL : Parlez-nous de vos plus belles collaborations musicales…

XZA : Étant donné que les noms des artistes sur le projet ''Le Cameroun d'abord" ne peuvent pas encore être publics vu que le projet n'est pas encore sorti car il y a de très bonnes collabo dedans ; je vais donc me référer aux projets déjà sortis. Voilà mon top 3 :

COL : Merci Xzafrane et bon vent pour la suite de votre carrière !

XZA : Merci à www.cameroun-online.com

 

Propos recueillis par ©Christine MBENGONO

Étiquettes: