Onglets principaux

Société

Cameroun : Au moins 5 personnes tuées par Boko Haram

Au moins cinq personnes ont été tuées ce samedi 24 février 2018, dans une attaque attribuée par des sources locales au groupe djihadiste Boko Haram entre les villages de Bourvare et Goumouldi, dans l’extrême-nord du Cameroun.
1 lectures aujourd'hui
1,687 vues
02/26/2018 - 17:45
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Au moins cinq personnes ont été tuées samedi dans une attaque attribuée par des sources locales au groupe djihadiste Boko Haram entre les villages de Bourvare et Goumouldi dans l’extrême nord du Cameroun.

Bourvare est un village camerounais près du Nigeria. Le village de Goumouldi quant à lui se trouve à moins de 5 kilomètres du poste frontalier de Kerawa à la frontière avec le Nigeria.

La veille, vendredi 23 février, au moins 3 habitants des localités de Goldavi et Talakachi ont trouvé la mort dans une autre attaque de Boko Haram, a rapporté le journal l’Oeil du Sahel.  

La même source rapporte que, plus tard dans la nuit de vendredi, un autre villageois de Vourkaza a péri dans les mêmes circonstances. Alors que dans le même temps, au moins 150 maisons ont été incendiées.  

Jeudi dernier, trois autres personnes ont également été tuées dans la ville de Kordo, toujours dans l’extrême nord du pays.

Dans la nuit du 20 au 21, les rapports indiquent que les environs d’Assigahsia, également dans la région de l’Extrême-Nord, ont été attaqués par les éléments de Boko Haram qui ont tué cinq personnes, blessé cinq autres et brûlé des maisons avant de trouver refuge au Nigeria voisin, a confié une source administrative locale.

Le gouvernement camerounais a mobilisé des milliers de soldats pour sécuriser cette partie du pays qui a déjà enregistré plusieurs attaques attribuées à la secte islamiste. Mais les attaques, bien que sporadiques, continuent à faire des victimes et des pertes matérielles.

 

Avec AFP

Étiquettes: