Onglets principaux

Société

Cameroun : Les jeunes appelés à promouvoir le vivre ensemble

C’est le message de la présidente du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC) Fadimatou Iyawa Ousmanou, au moment où le pays est secoué par la crise sécessionniste anglophone
2 lectures aujourd'hui
680 vues
05/24/2018 - 18:00
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online
Une parade de jeunes camerounais, animée par les couleurs de la République

Les camerounais ont l’obligation de cohabiter de façon harmonieuse. Les différences devraient en principe participer à l’enrichissement mutuel. Ce sont des atouts qu’il faut capitaliser et non utiliser pour semer la zizanie. De l’avis de Fadimatou Iyawa Ousmanou, nul ne doit utiliser nos différences pour briser la cohésion nationale. La jeunesse camerounaise peut apporter beaucoup à la Nation en s’impliquant davantage dans la promotion du vivre ensemble.

La jeunesse est la couche sociale la plus importante du Cameroun. C’est pour raison que Fadimatou Iyawa invite les jeunes camerounais à devenir des agents du vivre ensemble. Elle précise qu’aucun progrès n’est possible dans une société déchirée par les conflits. D’après la présidente du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC), le vivre ensemble est le principal chantier de son mandat. Fadimatou pense que la vie n’a de sens que si le vivre ensemble occupe une place de choix dans l’agenda de chaque camerounais.

Le message de la présidente du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun doit être bien accueilli par ses jeunes compatriotes. D’autant plus que le Cameroun est actuellement en proie à la crise sécessionniste anglophone, qui vise la division du pays et de ses fils et filles. « La paix et l’unité nationale sont les principaux trésors que nous devons léguer aux générations futures… », précise Fadimatou Iyawa. Le développement ne pouvant pas surgir au milieu des troubles sociaux, elle exhorte ses jeunes compatriotes à entretenir des relations saines et harmonieuses.

Rappelons que le Conseil National de la Jeunesse du Cameroun totalise 9 années d’existence. Cette entité bénéficie de l’accompagnement du gouvernement camerounais et des partenaires au développement. Le CNJC défend une multitude de valeurs. Le Conseil prône l’insertion socio-professionnel des jeunes, le patriotisme, l’entrepreneuriat etc. Fadimatou Iyawa Ousmanou est ingénieur en informatique. Elle est la première femme à occuper le poste de présidente au sein du Conseil National de la Jeunesse.

Lucien Embom

Étiquettes: