Onglets principaux

Tech

« .africa », enfin l'extension de nom de domaine continentale 32 ans après la naissance de l’extension « .com »

L’Afrique entre "officiellement" sur la toile. L’Union Africaine a annoncé le 10 mars 2017 le lancement officiel de l’extension géographique continentale africaine « .africa ».
0 lectures aujourd'hui
1,900 vues
03/14/2017 - 19:08
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online

« .africa », une extension de domaine qui vient enfin donner une identité numérique distinctive au continent trente-deux ans après l’apparition du premier nom de domaine avec pour extension « .com »

L’Afrique, malgré son potentiel économique est quasi inexistante sur le marché très lucratif des noms de domaine. L’objectif de l’extension « .africa » est de développer le marché des noms de domaine en Afrique sans exclure les « registrars » internationaux qui auront toute leur place dans l’opération. 

Selon Koffi Fabrice Djossou membre de UNIFORM ZACR qui présentait ce projet il y a quelques années «.africa sera ouvert à tous. Il y aura une première période « sunrise » où seules des administrations, des propriétaires de marques et autres droits protégés seront prioritaires. L’ouverture aux particuliers se fera selon des règles bien définies ».

« Plus de la moitié des 2 millions de site internet africains proviennent d'Afrique du Sud, l'économie numéro un du continent » affirme le Directeur de ZA Central Registry  Lucky Masisela, société qui sera chargée de gérer le nom de domaine « .africa ». Et bien que « .africa » va venir perturber le marché des noms de domaine, l’extension africaine permettra de diminuer considérablement le coût des noms de domaine pour l’Afrique.

Les futurs sites avec pour extension de nom de domaine « .africa » permettront également à l’Afrique de faire la promotion de ses entreprises, de ses peuples et de sa culture sur Internet en mettant par devant la toile leur « Africanité ».

Pour l'Union africaine qui cherche depuis belle lurette à être moins dépendante des donateurs internationaux, qui contribuent à 70 % de son budget c’est une aubaine parce que coté commercial, le modèle choisi « .africa » autorise les gestionnaires à verser une partie des revenus du lancement de ce domaine internet à l'Union africaine afin de financer sa Commission.

©Bryce Léonce MBOE

 

Étiquettes: