Onglets principaux

Europe

France – Présidentielles 2017 : Onze candidats pour la course à l’Elysée.

Le Conseil Constitutionnel français a rendu public ce samedi 18 mars 2017 la liste des derniers parrainages des candidats.
0 lectures aujourd'hui
2,057 vues
03/18/2017 - 15:32
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Les Candidats officiellement déclarés avaient jusqu’à ce vendredi 17 pour rassembler les 500 parrainages nécessaires à la validation de leur candidature. A un peu plus d’un mois du premier tour de l’élection, ils sont finalement 11 candidats retenus. La Rédaction de Cameroun-Online présente les 5 candidats donnés favoris.

Une compilation des derniers sondages rendue publique par l’AFP donne une idée sur les candidats en pole position pour une probable qualification au second tour de la Présidentielle. Par ordre décroissant d’intentions de vote à ce jour…

1-Marine Le Pen, ou le populisme montant

Tous les sondages annoncent la candidate du Front National au second tour ; ce que redoute la majorité de la classe politique française. Elle a su jouer la carte nationaliste à fond pour paraitre aujourd’hui comme une candidate très sérieuse pour l’accession à la magistrature suprême. Même si ces derniers temps elle a également quelques démêlés avec la justice, dans le cadre des affaires d’emplois fictifs au Parlement européen, celle qui est en tete des sondages reste droit dans ses bottes et continue de battre campagne sur des thèmes tels que l’immigration, la sortie de l’Euro et la souveraineté nationale.

2- Emmanuel Macron, le novice parricide

Celui qui, il y’a encore un an était le Ministre de l’Economie de François Hollande a créé son mouvement « En Marche » après avoir démissionné de son poste et « trahi » au passage son mentor. Malgré son jeune âge et sa relative inexpérience des batailles politiques, Macron se hisse au second rang des intentions de vote, bénéficiant du soutien des milieux d'affaires et de la mauvaise posture de François Fillon avec la justice.

3-François Fillon, contre vents et marées

Au lendemain de la Primaire de la Droite qu’il avait remportée de haute lutte face à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, l’ancien Premier Ministre était donné favori dans la course à l’Elysée. Oui mais voilà, François Fillon est depuis deux mois sous le coup de procédures judiciaires dans les affaires d’emplois fictifs impliquant son épouse Pénélope et ses enfants. Malgré la vague de contestation dans son camp et de démissions dans son équipe l’appelant à ne pas se présenter ; et malgré sa récente mise en examen par la justice, le candidat de la Droite et du Centre veut aller au bout de son combat politique et espérer jouir de l’immunité présidentielle une fois élu. Quoi qu’il en soit, Fillon se situe actuellement au 3ème rang des intentions de vote.

4-Hamon, le rassembleur de la Gauche

Après avoir remporté de manière inattendue la Primaire de la Gauche devant manuel Valls qui ne lui a pas accordé son parrainage, Benoit Hamon a la lourde tâche de rassembler la Gauche pour éviter un effritement du vote qui serait en défaveur de son camp. Dans cette optique, il a formé une alliance avec Yannick Jadot l’Ecologiste et a tenté de convaincre Jean Luc Mélenchon de le rejoindre ; sachant qu’une telle alliance lui assurerait une qualification au second tour. Le refus de Mélenchon complique certainement ses espoirs de devenir Président.

5-Jean Luc Mélenchon, l’Insoumis

Mélenchon mène une grande partie de sa campagne sur les réseaux sociaux et avec les technologies innovantes. En témoigne son meeting avec un hologramme ou encore sa chaine YouTube ou il expose son programme et s’adresse directement à ses partisans sans filtre. Objectif avoué de séduire un électorat jeune ? En tout cas, après avoir balayé d’un revers de la main le projet d’alliance avec Benoit Hamon, le candidat de la France Insoumise entend bien porter ses idées novatrices sur le plan social, de la relance économique et de la révolution fiscale.

La Présidentielle 2017 en France s’annonce âpre et très incertaine !

©Michael BIYA

Étiquettes: