Onglets principaux

Politique

L'accueil des réfugiés centrafricains par le Cameroun

L'ambassadeur de la République Centrafricaine au Cameroun, a effectué ce mois d'avril 2017 une visite dans la Région de l'Est du Cameroun pour toucher du doigt l'important flux migratoire de ses compatriotes et l'accueil à eux reservé par les camerounais. Martial Beti Marace s'est exprimé chez nos...
1 lectures aujourd'hui
1,932 vues
04/11/2017 - 15:44
0
Tobie-Rodrigue Atangana
Journaliste

Martial Beti-Marace.

Ambassadeur de RCA au Cameroun

Comment se présente la communauté de réfugiés centrafricains ici à l’Est ?

Selon le HCR, il y a environ 260 000 réfugiés régulièrement inscrits sur ses registres. Ces données ne prennent pas en compte ceux qui résident dans les familles d’accueil. Et ceux qui sont là avant 2014 ou même avant les indépendances. L’Est à elle seule accueille plus de 180 000 de nos compatriotes. Raison pour laquelle nous avons choisi de venir ici pour toucher du doigt ce qui est fait pour eux et les entendre aussi sur leurs préoccupations

Justement, que vous disent vos compatriotes sur leurs conditions d’accueil ?

Les réfugiés sont satisfaits de l’accueil qui leur est reservé. D’ailleurs, les statistiques fournies par le gouverneur de l’Est en matière de couverture sanitaire et scolarisation sont éloquents en ce qu’ils montrent que nos compatriotes sont effectivement pris en charge. Dès lors qu’en RCA nous avons des difficultés même pour la scolarisation de nos concitoyens en zones de conflits, ici elle est bonne. Je suis tellement heureux aussi d’apprendre qu’il y a beaucoup de mariages mixtes entre les réfugiés et les communautés d’accueil parce que le mariage est aussi un facteur d’intégration et de promotion sociale.

Et quelle appréciation faite-vous de l’hospitalité camerounaise?

J’ai un sentiment de fierté et de satisfaction. Je vois chaque jour se manifester une solidarité agissante entre les populations locales et la population réfugiée centrafricaine au Cameroun.  A travers les réalisations que j’ai visitées et d’autres. Je voudrais très sincèrement remercier les hautes autorités camerounaises, notamment le président Paul Biya et tout le peuple camerounais, d’avoir ouvert leurs bras et leurs cœurs à la population centrafricaine en détresse. Depuis les crises militaro-politiques récurrentes en RCA, le Cameroun a toujours, dans sa tradition d’hospitalité légendaire, accueilli les Centrafricains et les Centrafricaines.
Nous connaissons le régime foncier au Cameroun. Octroyer gracieusement des hectares en faveur des réfugiés, c’est quelque chose de remarquable. Quand nous voyons ailleurs que les portes sont fermées aux réfugiés de toutes nationalités, et que le Cameroun, malgré les conditions difficiles, malgré l’insécurité conjoncturelle, accueille les Centrafricains, il faut être reconnaissant. Partout où je suis passé, à Mbilé, Bertoua, Batouri, Bétaré-Oya, toutes les autorités politiques, administratives et traditionnelles me rassurent qu’il y a une coexistence pacifique entre les réfugiés et les populations locales.

Interview réalisée par Messi Bala.

 

Étiquettes: