Onglets principaux

Actualités

Cameroun : Les USA déconseillent à ses ressortissants de se rendre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

L’Ambassade des Etats-Unis à Yaoundé redoute la détérioration de l’environnement sécuritaire dans les régions camerounaises du Nord-Ouest et du Sud-ouest, en proie à des violences récurrentes
0 lectures aujourd'hui
632 vues
02/19/2018 - 19:56
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La mission diplomatique américaine à Yaoundé estime que la situation sécuritaire dans ces régions est particulièrement préoccupante. En conséquence, ils conseillent à son personnel diplomatique, et aux ressortissants américains, de limiter, voire de reporter leurs déplacements dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest du Cameroun où perdure, depuis fin 2016 une crise socio-politique, sur fond de velléités sécessionnistes. 

« L’environnement de sécurité au Cameroun est instable et peut se détériorer sans avertissement », peut-on lire dans une note sur le site de l’ambassade américaine. L’administration Trump recommande donc aux ressortissants américains « d'ajuster ou reporter leurs plans de voyage en conséquence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ».

Quant aux citoyens américains déjà présents sans ces régions, la plus grande prudence est recommandée. Il leur est recommandé d'user de méthodes de sécurité saines, d'être attentifs à l'actualité locale et de respecter les instructions des autorités locales, et d’éviter les zones de manifestations ou de regroupement.

La note de prudence précise que les restrictions s’étendent jusqu’au 07 mars 2018. De quoi soulever des interrogations quant à la précision de cette date. D’aucuns, au sein de l’opinion, se demandant déjà quel événement surviendra le 7 mars prochain.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que l’Ambassade des Etats Unis prend des mesures restrictives de déplacement pour ses ressortissants au Cameroun. Le 22 septembre 2017 déjà, il avait été recommandé aux ressortissants américains d’éviter la zone de conflit, en prélude aux événements du 1er Octobre 2017.

Étiquettes: