Onglets principaux

Société

VOX POPULI - Quel avenir pour les cybers café au Cameroun ?

A l’heure de la prolifération des smartphones et des coûts de moins en moins contraignants des forfaits internet, quel avenir peut-on espérer pour les cyber café au Cameroun ? Ont-ils encore leurs places dans le quotidien des Camerounais ? Nos internautes et mobinautes ont bien voulu se prêter au...
2 lectures aujourd'hui
401 vues
06/13/2018 - 16:01
0
Christine MBENGONO
rédactrice Cameroun-online

A l’heure de la prolifération des smartphones et des coûts de moins en moins contraignants des forfaits internet, quel avenir peut-on espérer pour les cyber café au Cameroun ? Ont-ils encore leurs places dans le quotidien des Camerounais ?

Nos internautes et mobinautes ont bien voulu se prêter au jeu des questions/réponses. Lisez plutôt !

« Ça ne sert plus à rien » Roméo

« Les cybers sont morts et enterrés depuis fort longtemps » Ornella

 « Le cybercafé a encore sa place en cas d’urgence ! Imagine un seul instant que tu égares ton matériel hi Tech !? Peux-tu télécharger la saison 12 de Supernatural avec ton smartphone !? » Evariste

« On ne peut pas tout faire dans le smartphone, il est parfois limité. Scanner les documents et envoyer pour un festival par exemple, est-ce qu’on peut le faire avec le phone si tout le monde n’a pas d’ordinateur… Le véritable problème avec nos cybers c’est leur connexion qui parfois ne t’encourage pas de payer 500 FCFA et ne même pas arriver à ouvrir une page. » Ze

« Le problème avec nos cybers c’est leur mauvaise connexion qu’ils ont là » Fabiola

« Je suis entré dans un cybercafé hier… C'était triste ! » Alain

 « Économiquement parlant, Je ne crois pas qu’ils soient encore rentables pour les proprios. Mais forcément les pirates trouvent leur compte en passant par les cybers pour réaliser leurs forfaits. » Ismaël

« Les cybers café ont encore leurs places dans le quotidien des camerounais dans la mesure où ce n’est pas tout le monde qui a forcément un smartphone ni même un PC. De plus, il y’a des travaux qui ne nécessitent l’intervention d’un cyber café ou du moins un secrétariat ; des travaux d’impression ou de scan à grande échelle etc. parfois la connexion internet est tellement lente chez les opérateurs qu’on est de temps en temps obligés d’aller dans un cyber café pour continuer ses recherches. » Eugénie

« Oui le cyber a encore toute sa place. Chez les autres opérateurs de télécommunication, ta connexion est comptabilisée en data et non en heures... Au cyber en 1h tu peux gaspiller mm 2gigas datas no stress en faisant des téléchargements et tes travaux personnels... Et l'heure te revient entre 150-500frs alors qu'avec la même somme tu as au grand max 500Mo (de forfait internet) qui ne valent rien quand tu es un accroc de séries et vidéos comme moi. Et le cyber a ceci de bien qu'il permet à ceux qui n'ont pas d'ordinateur portable d'avoir un outil à leur disposition ; même si nous sommes en 2018 très peu de Camerounais ont un ordinateur, et on ne peut pas tout faire avec un téléphone ou une tablette. Donc en gros le cyber tourne au ralenti c'est vrai, mais il a encore de beaux petits jours devant lui » K. Kunta

« Voués à la disparition. A moins de proposer des forfaits qui allient un volume de données et une vitesse de connexion supérieurs aux tarifs des opérateurs à un coût moindre… ce qui serait aussi un suicide commercial, vu les tarifs pratiqués par les opérateurs. » Hugues

 

Propos recueillis par ©Christine MBENGONO

 

 

 

 

 

Étiquettes: