Onglets principaux

Politique

Cameroun – Présidentielle : 6 dossiers de candidature déjà déposés à ELECAM

Alors que les candidats déclarés à la prochaine présidentielle ont jusqu’au 19 juillet pour déposer officiellement leur dossier de candidature, 6 d’entre eux ont déjà franchi le pas.
0 lectures aujourd'hui
583 vues
07/17/2018 - 14:15
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Le marathon qui mène à l’élection présidentielle du 07 octobre prochain est lancé. L’heure est au dépôt des dossiers de candidature auprès de l’organe en charge des élections. Le délai légal pour le faire court jusqu’au 19 juillet. Et déjà, 6 candidats ont officiellement fait acte de candidature.

Boboro Kekomo, candidat indépendant, a été le premier à déposer son dossier de candidature au siège de la Direction Générale d’ELECAM. Peu connu du grand public, il dit représenter le Mouvement des Travailleurs camerounais (MTC), basé dans la localité d’Obala, dans le Centre du pays.  « Je suis pour le développement par l’agriculture et l’éducation. Je me suis décidé à présenter ma candidature puisque tout le monde vise le pouvoir et non pas le développement du pays », a-t-il décalré, quelques minutes après le dépôt de son dossier. *

Le dossier de Paul Biya, candidat à sa propre succession, a été déposé par Jean Nkueté, secrétaire général du Comité central du Rassemblement (RDPC) et Samuel Mvondo Ayolo, directeur du cabinet civil et directeur de la campagne du président sortant. Un dépôt qui est intervenu quelques temps seulement après l’annonce officielle de la candidature de Paul Biya sur Twitter le 13 juillet dernier. Celui qui dirige le pays depuis 1982 est en lice pour un septième mandat consécutif.

Autre dossier reçu par les responsables d’ELECAM, celui de Maurice Kamto. C’est le Pr. Alain Fogue qui a effectué le dépôt du leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). L’ancien vice-ministre de la Justice, Maurice Kamto a lui, entamé une tournée nationale dans les régions du pays. Une sorte de campagne avant l’heure.

L’avocat et ancien bâtonnier, Akere Muna, s’est quant à lui, rendu personnellement à la Direction Générale des élections pour procéder au dépôt de son dossier. Le candidat investi par le Front Populaire pour le Développement (FPD) et leader du Mouvement NOW! a saisi l’occasion pour relancer la question de la nécessité pour les forces de l’opposition, de former une coalition.

 « La tâche qui m’incombe c’est de réunir l’opposition pour que nous puissions ensemble, être fort pour aider notre pays à aller de l’avant. La coalition c’est pour les élections et non pour le dépôt des dossiers. Pour coaliser, il faut savoir avec qui on le fait. Ça s’est une étape critique pour savoir avec qui on se mettra », a-t-il déclaré face à la presse.

Déjà candidat à la présidentielle de 2011, le leader du Mouvement pour le Réveil du Citoyen, Isaac Feuzeu, a également fait acte de candidature cette semaine. Avant que Bertin Kisob du Cameroon Party for Social Justice (CPSJ) ne lui emboite le pas.

A quelques jours de l’épuisement du délai légal de dépôt des dossiers de candidature, les dossiers d’autres candidats sont encore attendus. Notamment, celui de Joshua Osih, candidat du Social Democratic Front (SDF), principal parti de l’opposition. Mais aussi de celui du jeune Cabral Libii, candidat déclaré et investi par le Parti Univers, basé à Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua.

Par ailleurs, des informations font état de ce que l'Union des Populations du Cameroun (UPC), parti historique, devrait déposer, dans les tous prochains jours, le dossier de candidature de sa présidente nouvellement élue, Issa Habiba.

Passé le 19 juillet, le Conseil Constitutionnel devra procéder à la validation des candidatures et la publication des listes définitives, au plus tard le 8 aout.

Étiquettes: