Onglets principaux

Actualités

Cameroun – crise anglophone : Quatre militaires tués dans le Sud-Ouest

Quatre militaires camerounais ont été assassinés dans la nuit de mardi à mercredi, dans la région du Sud-ouest, au cours d’une attaque attribuée à des activistes sécessionnistes
23 lectures aujourd'hui
2,093 vues
11/29/2017 - 17:19
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

D’après des sources militaires citées par l’AFP, quatre militaires ont été tués vers 2 heures du matin ce mercredi, dans la localité d’Agborkem-German, près de Mamfé, département du Ndian, dans la Région du Sud-Ouest. D’après ces sources sécuritaires, des assaillants armés auraient attaqué le poste avancé du 22e Bataillon d’Infanterie Motorisée (BIM), ou ces militaires étaient en faction.

Selon le récit, le Sergent Teh Julius, le Caporal-chef Foula Foula, la 2ème Classe Yinda Dobekreo, et le 2ème Classe Noutchoumwo Raphael ont été abattus par une bande armée. Ces derniers ont ensuite pu emporter 3 armes de type M21, AK47 et MAG dans leur fuite, en abandonnant une de leurs armes de type Ofeng.

A en croire les autorités administratives du Ndian, les corps des quatre militaires ont été transportés à la morgue de l’hôpital de Mamfe et l’armée a lancé une opération de ratissage pour retrouver les assassins.

Cette nouvelle attaque porte à huit le nombre de soldats camerounais tués en zone anglophone en moins d’un mois, dans des attaques attribuées par le gouvernement aux séparatistes anglophones. Ceux-là même qui ont promis des représailles en réponse à la forte militarisation de la zone depuis quelques mois.

Étiquettes: