Onglets principaux

Actualités

Cameroun – Présidentielle 2018 : Les étapes avant la proclamation des résultats

Alors que circulent sur les réseaux sociaux des résultats non officiels de certains bureaux de vote, Cameroun-Online retrace le cadre légal de la proclamation officielle des résultats de l’élection présidentielle du 07 octobre dernier
2 lectures aujourd'hui
420 vues
10/08/2018 - 15:34
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Bien avant la fermeture des bureaux de vote dimanche soir, des informations circulaient déjà sur les réseaux sociaux au Cameroun. Des résultats non officiels transmis avec des images présentant des tableaux de comptage des voix dans différents bureaux de vote et annonçant certains candidats en tête. Ce sont d’abord ceux de la diaspora (Chine, Russie, Belgique, Allemagne etc…) qui ont été partagé sur la toile. Relayés massivement par des internautes enthousiastes et surexcités.

Cependant, le Directeur Général des Elections interpelle sur le fait que « notre système électoral n’autorise pas la publication des tendances concernant les résultats ». Appelant les citoyens qui propagent ces tendances à la retenue.

Quant à lui, le Ministre de l’Administration Territoriale a, dans une déclaration à la presse dimanche soir, tenu à recadrer les choses. « La proclamation des résultats officiels de l’élection présidentielle relève de la compétence exclusive du Conseil constitutionnel », a indiqué Paul Atanga Nji. Ajoutant que « Personne n’a le droit de se substituer à cette instance juridictionnelle ».

Mais avant que le Conseil Constitutionnel ne proclame les résultats officiels et ne prennent en charge le contentieux électoral, plusieurs étapes marquent le processus.

Une fois les bureaux de vote clos, les Commissions Locales de Vote s’attèlent à dépouiller les votes exprimés dans chaque bureau de vote. Les résultats par bureau de vote sont reportés dans des Procès-Verbaux (P.V) dument signés par les représentants des candidats et les responsables de chaque bureau de vote.

Par la suite, tous les procès-verbaux sont rassemblés par le Chef d’Antenne communale d’Elecam du ressort, qui les transmet à la Commission Départementale de Supervision, 48 heures après le scrutin. Laquelle les transmet sous 72 heures, à la Commission Nationale de Recensement Général des votes.

Puis, la Commission Nationale de Recensement Général des votes dispose de 5 jours après le vote pour transmettre les résultats compilés au Conseil Constitutionnel. Enfin, la proclamation des résultats officiels survient dans un intervalle de quinze jours après le jour de vote.

Étiquettes: