Onglets principaux

Actualités

Cameroun : 2,3 millions d’individus en insécurité alimentaire

De l’avis des experts, près de 2,3 millions d’individus sont menacés de famine dans les régions du Nord-Ouest, de l’Extrême-Nord, du Sud-Ouest et de l’Est.
3 lectures aujourd'hui
153 vues
11/05/2018 - 10:18
0
lucien embom
Journaliste

D’après une étude, environ 15,4% de la population camerounaise est confrontée à l’insécurité alimentaire. Les enfants âgés de moins de 5 ans les plus menacés. Au Cameroun, la malnutrition est liée à plusieurs facteurs. L’insécurité entretenue par la secte terroriste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord a des conséquences néfastes sur le quotidien des populations. Les bassins de production alimentaire sont totalement paralysés dans cette région.

A cause des assauts terroristes qui se soldent le plus souvent par le vol de bétail, le cheptel a considérablement diminué au septentrion. A l’Est Cameroun, l’afflux des réfugiés centrafricains fuyant les exactions des groupes armés a donné naissance à plusieurs camps de réfugiés. Ces camps surpeuplés n'ont pas suffisamment accès aux denrées alimentaires. Dans la partie anglophone du Cameroun, les velléités sécessionnistes pose un problème de malnutrition.

Les autorités camerounaises font des pieds et des mains pour briser l’insécurité alimentaire. L’Etat a élaboré une politique nationale dans l'optique de résoudre les problèmes relatifs à la faim et la malnutrition avant 2022. Avec le soutien des partenaires au développement, le gouvernement camerounais s’investit sans relâche dans beaucoup de filières. L’insertion des jeunes dans le secteur agro-pastoral est encouragée par les pouvoirs publics.

Étiquettes: