Onglets principaux

Actualités

Cameroun : Augmentation de l’investissement public

Comme nombre d'autres pays d'Afrique Subsaharienne, a augmenté l'investissement public ces dix dernières années pour combler son retard d'infrastructure.
5 lectures aujourd'hui
217 vues
10/29/2018 - 12:34
0
lucien embom
Journaliste

Ce retard était si marqué qu’en 2010, en rattrapant le niveau d’investissement des autres pays à revenu intermédiaire, le Cameroun aurait pu voir sa croissance augmenter de 3,3 points de pourcentage. Ce potentiel de croissance était nettement supérieur à celui du Gabon (2,1 points), mais inférieur à celui observé dans d'autres pays de la CEMAC (3,7 points). Dans le but de combler cet écart, les autorités ont pris des mesures.

Le gouvernement a donc lancé en 2009, un ambitieux plan de développement, Vision 2035, dont l'objectif était de propulser le Cameroun au rang des pays émergents en 25 ans par des investissements publics massifs en infrastructure. Par conséquent, sur la période 2008–2015, les investissements publics ont atteint 5,1 % du PIB en moyenne par an, plus du double de la moyenne de 2000–2007.

Malgré la montée en puissance des investissements publics, la croissance économique en termes réels a toutefois été plus faible, à 4,4 % en moyenne par an pendant la même période (4,3 % de croissance du PIB hors-pétrole), contre 3,1 % auparavant (4,9 % de croissance du PIB hors-pétrole). Cette croissance, bien que soutenue, n'a pas permis d'amélioration notable du bien-être de la population, qui elle s’est accrue d'environ 3 % par an.

Malgré le besoin d'infrastructure du Cameroun, le fort rétrécissement de l'espace budgétaire, exacerbé par le choc récent sur les prix des matières premières, a montré la nécessité de rationaliser les dépenses, tout en cherchant à créer un environnement propice à une croissance dynamique. De ce fait, la question de l'impact de la politique de finances publiques sur l'activité économique est au cœur des préoccupations des responsables politiques.

Étiquettes: