Onglets principaux

Actualités

Cameroun : Conférence des Gouverneurs pour sécuriser l’élection présidentielle

La première conférence semestrielle des Gouverneurs s’est ouverte ce lundi, 10 septembre 2018 à Yaoundé. Présidée par le Ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, ce conclave place la sécurisation de l’élection présidentielle du 07 octobre au centre des discussions  
6 lectures aujourd'hui
216 vues
09/11/2018 - 09:05
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Les Gouverneurs des 10 régions du Cameroun se réunissent à Yaoundé du 10 au 11 septembre 2018, sous le thème « autorités administratives et processus électoral ». Ils sont réunis autour du Ministre de l’Administration Territoriale (MINAT), Paul Atanga Nji, qui coordonne les travaux.

Les « chefs de terre » vont dresser la situation sécuritaire de leurs unités administratives respectives, en particulier les zones frontalières. Puis, sera établie la stratégie sécuritaire pour encadrer le déroulement de la présidentielle du 07 Octobre prochain.

Ouvrant les travaux ce lundi, le MINAT a appelé les Gouverneurs à « veiller au respect des dispositions légales qui encadrent les activités des partis politiques », ainsi que des Organisations Non Gouvernementales, rapporte la radio d’Etat, CRTV.

Devant les Gouverneurs, Paul Atanga Nji a tenu a rassuré les populations des régions en crise du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Annonçant « des mesures exceptionnelles et appropriées, prescrites par le Chef de l’Etat ». Notamment, le renforcement du dispositif sécuritaire déployé dans la zone, afin de sécuriser le déroulement de l’année scolaire et permettre aux citoyens de ces régions d’aller voter en sécurité.

Au sujet de l’organisation de la présidentielle, le ministre a exhorté les Gouverneurs à apporter leur totale collaboration à Elections Cameroon (Elecam), l’organe en charge des élections.

A ce propos, le Gouverneur de la région de l’Extreme-Nord (en proie à des attaques sporadiques de Boko Haram), Midjiyawa Bakary, se veut rassurant. « Nous avons plus d’un millier d’inscrits. On a pu distribuer les cartes électorales à hauteur de 95%, pour plus de 4000 bureaux de vote. Nous sommes en train de prendre des dispositions pour leur sécurisation, avant, pendant et après l’élection présidentielle », confie-t-il au micro de la CRTV.

Soulignant également que la vingtaine de bureaux de vote qui étaient logés dans des casernes dans sa région, ont été délocalisés. Accédant ainsi à une revendication insistante de l’opposition.

En tout état de cause, Midjiyawa Bakary assure qu’il y’a une véritable « synergies d’actions entre Elecam, les autorités administratives, les comités de vigilance et les forces de sécurité pour mener à bien cette élection. »

 

Étiquettes: