Onglets principaux

Actualités

Cameroun - Crise anglophone : L’armée libère 12 otages de nationalité suisse et italienne, enlevés dans le Sud-Ouest

Ces touristes européens avaient été pris en otage le 02 avril 2018, par des activistes séparatistes, dans la localité de Moungo-Ndor, département du Kupe Muanenguba, dans la région du Sud-Ouest, alors qu’ils se rendaient au site touristique de « Twin Lakes ». Une opération de sauvetage a permis de...
3 lectures aujourd'hui
735 vues
04/04/2018 - 12:04
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Les touristes occidentaux enlevés lundi dans le Sud-Ouest du Cameroun, ont été libérés quelques heures plus tard. Ceci grâce à l’intervention forces de défense et de sécurité, en collaboration avec les comités de vigilance et la société civile, apprend-on de sources gouvernementales.

Les sept touristes de nationalité suisse (Ruotolo Tiziana, Gereghetti Soldini Katia Emilia, Quattrini Silvana Carla, Soldini Fulvio, Rondelli Numa Carlo, Eggeman Alfred, Ghiringhelli-Vandone Athos), et les cinq autres, de nationalité italienne (Manfredini Enrico, Calderato Andrea, Miliardi Andrea Gi Carlo, Pontremoli Claudio Diego, Brini Gianfranco), appartenaient au « Groupe African Adventure ». Ils avaient été enlevés lundi, 02 avril 2018, dans la localité de Moungo-Ndor, département du Kupe Muanenguba, dans la région du Sud-Ouest, alors qu’ils se rendaient au site touristique « Twin Lakes ».

Les ex-otages ont été présentés ce mardi, 03 avril 2018, au ministère des Relations Extérieures, en présence des ambassadeurs de Suisse Pietro Lazzeri et d’Italie, Marco Romiti. Etaient présents à la cérémonie, le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella, celui de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, le secrétaire d’Etat auprès du MINDEF chargé de la gendarmerie nationale, Galax Yves Landry Etoga, le délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele. Sans oubllier, bien sûr, le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary.

Au total, c’est une vingtaine d’otages qui ont été libérés ce jour, a indiqué le porte-parole du Gouvernement, dans son allocution. En effet, une opération parallèle dans la région du Nord-Ouest, a également permis la libération de six conseillers municipaux, enlevés par des bandes armées.

Lors de « récents accrochages », a indiqué le Ministre de la communication, « plusieurs dizaines d'assaillants » séparatistes ont été abattus par l'armée camerounaise. Par ailleurs, « d'importants stocks d'armes et de munitions » et « de fortes quantités de drogue » ont été saisis, a-t-on appris.

Étiquettes: