Onglets principaux

Actualités

Cameroun : Des progrès dans l’égalité entre les genres

Selon le Fonds Monétaire International (FMI), les autorités reconnaissent que l'égalité de genre est essentielle pour rendre la croissance inclusive.
3 lectures aujourd'hui
344 vues
10/27/2018 - 13:14
0
lucien embom
Journaliste

En quelques années, les actions du gouvernement ont abouti à une baisse rapide de l'indice d'inégalité de genre, qui s'établit juste au-dessus de la moyenne de l'Afrique subsaharienne. L'égalité de genre est associée à des revenus plus élevés, à une croissance plus forte, à une meilleure répartition des revenus, à une économie plus diversifiée et à un meilleur accès aux services financiers.

D'après les estimations des services du FMI, la croissance par habitant du Cameroun pourrait augmenter d'¼ de point de pourcentage si son score GII était ramené à la moyenne de l'Afrique subsaharienne et de plus d'1 point s'il était ramené à la moyenne des 5 principaux pays émergents d’Asie (Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Philippines et Viêt-Nam) ou des 5 premières économies d'Amérique latine (Brésil, Chili, Colombie, Mexique et Pérou). 

L’enjeu pour l'action publique est d'assurer des conditions d'égalité de genre, sans remettre en question les normes sociales et culturelles ou religieuses du Cameroun. Au vu du coût économique des inégalités de genre qui subsistent au Cameroun, l'augmentation de la contribution des femmes à l'économie irait dans le sens du programme de développement du gouvernement.

Entre 1995 et 2015, le Cameroun a enregistré une amélioration rapide de l'indice GII, qui a presque rattrapé la moyenne. Cette progression a été notable entre 2010 et 2012, puis s’est accrue davantage en 2013. La situation des femmes s'est améliorée en termes d'opportunités (santé) et de résultats (participation à la main d'œuvre et émancipation politique). Les progrès récents sont liés à l'application du code électoral de 2012.

 Cela s’est vérifié lors des élections municipales, législatives et sénatoriales de 2013, qui ont porté plus de femmes à des fonctions électives. On peut associer l'adoption de la Nouvelle Politique Nationale de Promotion du Genre en 2015. Dans l'Indice mondial d’inégalités de genre (GGGI) du Forum Economique Mondial, le Cameroun est au-dessus de la moyenne de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC).

 Sa performance est aussi au-dessus de la moyenne de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), tant pour le GGGI général que pour ses sous-indices. La performance du Cameroun dans l'indice Institutions sociales et égalité homme-femme montre l’importance du système juridique et institutionnel, principalement en ce qui concerne la propriété des actifs non-fonciers et la violence contre les femmes.

 

 

Étiquettes: