Onglets principaux

Actualités

Cameroun : Deux morts dans l’attaque de la résidence du Sécrétaire Général de la Présidence

L’assaut dirigé contre la résidence de Ferdinand Ngoh Ngoh,  dabs la nuit du 10 au 11 août 2018, est attribuée à une bande d’individus non identifiés. Deux assaillants ont été tués, tandis que trois autres seraient dans les filets de la police judiciaire
17 lectures aujourd'hui
1,080 vues
08/13/2018 - 12:21
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online
Ferdinand Ngoh Ngoh, SG/PRC (à gauche)

Les habitants de Nyom, un quartier de Yaoundé continuent d’épiloguer sur l’attaque qui s’est produite dans la nuit du 10 au 11 août 2018. Selon nos sources, des hommes en armes ont tenté de s’introduire dans la demeure du Secrétaire Général à la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh. Il était environ minuit lorsque les assaillants ont débarqué sur les lieux en dépit de la présence policière.

Les agresseurs n’ont pas eu le temps de mettre leur plan macabre en exécution. A l’issue d’un affrontement violent avec les éléments du poste de garde, deux assaillants ont trouvé la mort. Des sources indiquent que trois autres assaillants auraient été appréhendés peu après l’attaque. Ils seraient en exploitation à la Direction de la Police Judiciaire de la Région du Centre, à Yaoundé.

Pour le moment, on ignore les raisons du raid, mais on peut présumer que ces hommes en arme en voulaient à la vie du principal locataire des lieux, proche collaborateur du Chef de l’Etat. C’est la première fois que la résidence de Ngoh Ngoh essuie une attaque d’une telle envergure.

Par précaution, la sécurité a été renforcée au domicile de Ferdinand Ngoh Ngoh. Après dépôt de plainte contre inconnu, une enquête a été ouverte au niveau de la Direction de la Police Judiciaire à Yaoundé. Elle permettra à coup sûr de mettre le grapin sur les assaillants en cavale. L’attaque contre le domicile du SGPR remet au goût du jour, la question de la sécurité dans les résidences privées.

Lucien Embom

Étiquettes: