Onglets principaux

Actualités

Cameroun - Issa Tchiroma : « l’opération un étudiant, un ordinateur, n’a aucune visée électoraliste »

Au cours d’un point de presse conjoint MINCOM/MINESUP ce vendredi 29 Décembre 2017, le Ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a tenu à rappeler que le projet E-National Higher Education est une aubaine pour les étudiants et n’est nullement une opération électoraliste du Président Paul...
3 lectures aujourd'hui
1,186 vues
12/30/2017 - 14:47
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Actualité oblige, le Ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary a donné un point de presse ce vendredi à propos du programme E-National Higher Education, et précisément, de la distribution de 500.000 ordinateurs aux étudiants. A cet effet, il était accompagné du Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo, et d’experts techniques.

Durant cet échange avec la presse, la polémique sur les soupçons de velléités de récupération politique de ces opérations de distribution d’ordinateurs aux étudiants aux fins de s’octroyer leurs voix lors des prochaines échéances électorales, le porte-parole du Gouvernement s’est voulu clair. « L’opération « Un étudiant, un ordinateur » n’a aucune visée électoraliste. C’est une initiative du Chef de l’Etat à l’intention de la jeunesse estudiantine camerounaise, pour l’aider à s’insérer dans l’univers numérique », a-t-il déclaré.

S’agissant des ordinateurs PBHEV dont la distribution a débuté ce mardi 26 Décembre 2017 dans les universités de Yaoundé I et II, l’on apprend que les problèmes techniques qui ont été observés sur les machines seront résolus gratuitement par une assistance technique. « Dès Janvier 2018, un service après-vente constitué d’équipes camerouno-chinoises sera installée dans chaque université d’Etat. Ce service apportera son assistance aux étudiants bénéficiaires des ordinateurs PB », a-t-on appris.

Poursuivant, le Ministre de la communication précise que « deux ingénieurs chinois appelés à apporter leur assistance technique sont déjà au Cameroun. Ils ont pris leur quartier provisoirement au MINESUP (Ministère de l’Enseignement Supérieur, ndlr) à cet effet. Les étudiants bénéficiares en difficulté peuvent s’y rendre pour se faire aider ».  

Pendant ce temps, les opérations de distribution des ordinateurs se poursuivent dans les différentes universités du pays, selon un chronogramme établi par le MINESUP.

 

Étiquettes: