Onglets principaux

Actualités

Crise anglophone : Couvre-feu instauré dans les régions anglophones

Sous hautes instructions du Chef de l’Etat, les Gouverneurs de ces Régions ont pris un certain nombre de mesures visant à prévenir les violences, alors que se profilent des troubles à l’horizon ce weekend.
0 lectures aujourd'hui
1,489 vues
09/29/2017 - 14:14
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

A l’approche de la date du 1er Octobre, à laquelle les sécessionnistes prévoient des manifestations pour proclamer l’indépendance des régions du Nord-Ouest et Du Sud-Ouest, les autorités sont en état d’alerte. Afin de maitriser la situation, les Gouverneurs de la Région du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont pris des mesures spéciales. Elles ont été rendues publiques par communiqué ce jeudi 28 Septembre 2017.

Aux populations de son unité de commandement, le Gouverneur du Nord-Ouest, Adolphe Lele Lafrique a prescrit les mesures suivantes :

Interdiction formelle de la circulation des moto-taxis ;

Interdiction des déplacements de personnes et suspension du transport inter-urbain entre les différentes villes et localités de la Région ;

La fermeture des frontières terrestres et maritimes ;

La fermeture totale des bars, snacks, et night clubs ;

L’interdiction des rassemblements de plus de 4 personnes dans les lieux publics ;

La suspension de toutes les activités dans les garages, parkings, et autres ports maritimes.

Lesdites mesures de restriction prennent effet dès ce vendredi 29 Septembre, et ce, jusqu’au lundi 02 Octobre 2017.

Dans la Région du Sud-Ouest, le Gouverneur Bernard Okalia Bilai a pris des mesures similaires. Il a fait savoir aux populations de sa région que « Le Chef de l’Etat, Commandant-en-chef des Forces de Défense Nationales, a ordonné et mobilisé l’Armée pour protéger l’intégrité territoriale, aussi bien que la sécurité des personnes respectueuses de la Loi et leurs biens, conformément aux dispositions de la Constitution ».

Le chef de terre appelle les populations éprises de paix à demeurer calmes et responsables. Il recommande d’ignorer tous les appels à manifestations qui déboucheraient nécessairement sur des ripostes des forces armées. Il invite plutôt les populations à rester chez elles, et conseille aux parents de garder leurs enfants à la maison durant les prochains jours.

Des mesures nécessaires au vu de la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans ces régions et qui menace de s’envenimer davantage ce weekend.  

Étiquettes: