Onglets principaux

Actualités

Crise anglophone : L’hommage de la Nation aux soldats assassinés

Le Ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, et le Délégué Général à la Sureté Nationale, Martin Mbarga Nguélé, sont à Buea, dans le Sud-Ouest, pour présider, ce vendredi 8 Décembre 2017, une cérémonie d’hommage aux soldats et policiers tués par les activistes séparatistes.
0 lectures aujourd'hui
999 vues
12/08/2017 - 15:34
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

 « Sur très haute instruction du chef de l’Etat, chef des armées, le ministre de la défense présidera le vendredi 08 décembre 2017 à la place des fêtes de Buea, la cérémonie de lever du corps de quatre militaires et de deux fonctionnaires de police froidement assassinés par des terroristes respectivement dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 novembre 2017 dans la localité d’Agborkem-German et celle du mercredi 29 au jeudi 30 novembre 2017 à Otu département de Manyu, Région du Sud-Ouest. Ces personnels morts en service commandé recevront à cette occasion les honneurs réservés aux éléments des forces de défense et de sécurité tombés sur le champ de bataille. Le Délégué général à la sûreté national assistera à ladite cérémonie dommage… » 

En effet, le Ministre Délégué à la Présidence Chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, accompagné du Délégué Général à la Sureté Nationale, Martin Mbarga Nguélé, sont à Buea, chef-lieu de la Région du Sud-Ouest depuis ce jeudi 7 Décembre. Outre cette cérémonie d’hommage, les deux hauts responsables sécuritaires vont y coordonner une réunion spéciale de sécurité.

Avant de rejoindre Buea, le Ministre de la Défense s’est rendu plus tôt ce jeudi à l’hopital militaire de Douala, au chevet de six soldats blessés lors de l’attaque du 3 décembre dernier à Mamfé. Il était accompagné du patron de la Police camerounaise, Martin Mbarga Nguélé, et le Gouverneur du Littoral, Dieudonné Ivaha Diboua. « Nous sommes venus vous rendre une visite de réconfort, d’encouragement et de félicitations de la part du président de la République pour vous apporter les meilleurs soins possibles pour que vous puissiez recouvrer votre santé et qu’après votre convalescence, retrouver vos camarades », a-t-il dit aux soldats internés. « Cette épreuve qui vous arrive doit vous aguerir pour la suite de votre carrière », a également prescrit le MINDEF à ses troupes.

Le bilan de la crise anglophone s’est alourdi ces dernières semaines, avec en prime, l’assassinat d’au moins dix éléments des forces de défense et de sécurité, par les activistes sécessionnistes, dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

 

 

Étiquettes: