Onglets principaux

Actualités

Reporters sans frontières : le Cameroun perd 4 places et devient 130ème sur 180

Après la condamnation de Ahmed Abba le 24 avril dernier à 10ans d’emprisonnement ferme assorti d'une lourde amende de près de 56 millions de francs CFA (environ 85 000 euros) ; l’organisation non gouvernementale "Reporters sans frontières", classe le Cameroun 130ème sur 180 dans l’Indice mondial de...
0 lectures aujourd'hui
1,046 vues
04/26/2017 - 11:04
0
Christine MBENGONO
rédactrice Cameroun-online

Après la condamnation de Ahmed Abba le 24 avril dernier à 10ans d’emprisonnement ferme assorti d'une lourde amende de près de 56 millions de francs CFA (environ 85 000 euros) ; l’organisation non gouvernementale "Reporters sans frontières", classe le Cameroun 130ème sur 180 dans l’Indice mondial de la liberté de la presse 2017

Selon les anciens employeurs de Ahmed Abba (RFI), le métier de journaliste au Cameroun est désormais considéré comme « à risques ». L’ONG Reporters sans frontières viens renforcer cette idée en justifiant son classement en ces termes :

« Menace constante pour les stations de radio.

Les médias imprimés et diffusés sont en plein essor au Cameroun, mais le gouvernement a refusé l'approbation légale finale de nombreuses stations de radio afin de les conserver sous une menace permanente de fermeture. Une autre pratique récemment vue entraîne des poursuites contre la diffamation contre les journalistes sans les notifier, entraînant des amendes exorbitantes ou des peines de prison sans pouvoir se défendre devant les tribunaux. Une loi sur le terrorisme qui prévoit un procès par le tribunal militaire a été utilisée pour garder un correspondant de Radio France Internationale pendant près de deux ans. D'autres journalistes ont été arrêtés lors de la répression des manifestations dans les régions anglophones du Cameroun, où Internet a été déconnecté pendant plusieurs mois à partir de janvier 2017. »

Le Cameroun qui occupait le 126ème  en 2015 et 2016 perd donc 4 places. Dans le même classement les 3 premiers pays africains sont la Namibie (24ème), suivie du Ghana (26ème) et de l’Afrique du Sud (31ème). La Corée du nord occupe le dernier rang.

Lire : Ahmed Abba toujours en détention au Cameroun

©Christine MBENGONO

Étiquettes: