Onglets principaux

Afrique

Nigéria : 82 jeunes filles libérées des mains de Boko Haram !

Après 3 ans de captivité, plus de 80 lycéennes de Shibok ont été libérées ce samedi 6 mai 2017 des mains du groupe djihadiste Boko Haram, en échange de prisonniers.
16 lectures aujourd'hui
4,115 vues
05/08/2017 - 11:55
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

« Le président est heureux d’annoncer que les négociations pour la libération d’autres filles de Chibok ont porté leurs fruits, avec cette fois, quatre-vingt-deux d’entre elles libérées », a déclaré Garba Shehu, porte-parole de la présidence, dans un communiqué publié dimanche 6 mai 2017. Ce communiqué vient confirmer la nouvelle qui circulait depuis le vendredi 5 mai, ainsi que le tweet fait par la présidence du Nigeria le samedi 6mai « Aujourd’hui, 82 nouvelles filles de Chibok ont été libérées (...), en échange de membres présumés de Boko Haram détenus par les autorités ».

Selon une source militaire citée par l’AFP, « Neuf véhicules du CICR sont arrivés à Banki par camion vendredi soir » ; « Ils sont ensuite partis dans la forêt sans escorte et ont ramené les filles à 17 h 30 à Banki. », raconte la source. Toujours selon l’agence, les otages libérés ont passé la nuit dans un campement militaire de Banki (frontière avec le Cameroun).  Elles ont ensuite été conduites à Maiduguri, d’où elles ont pris un avion pour Abuja, la capitale fédérale du Nigéria où elles étaient attendues par le président.

La présidence a remercié les forces de défense et de sécurité, le gouvernement Suisse ainsi que le Comité International de la Croix Rouge (CICR) et les ONG locales et internationales qui ont œuvré à faire aboutir les négociations vers ce dénouement positif.

Cette  libération intervient 3 ans après l’enlèvement (Novembre 2014) de 276 jeunes filles au Lycée de Shibok qui avait suscité l’émoi de la communauté internationale et une mobilisation de personnalités sous les hashtags #BringBackOurGirls. 57 filles avaient pu s’échapper quelques temps après l’enlèvement. En Octobre 2016, 21 jeunes filles avaient déjà été libérées suite à des négociations entre le gouvernement et leurs ravisseurs de Boko Haram. Des libérations qui avaient déjà été facilitées par le du CICR et l’Etat Suisse.

A ce jour, il reste encore 113 jeunes lycéennes de Shibok entre les mains de Boko Haram qui les retient dans leur fief du foret de Sambisa.

 

Étiquettes: