Onglets principaux

Economie

Cameroun : 500.000 tonnes de rutile à exploiter à Akonolinga

L’appel d’offre concernant l’attribution des titres, sur le gisement de rutile d’Akonolinga vient d’être lancé par le gouvernement camerounais.
3 lectures aujourd'hui
236 vues
11/05/2018 - 13:21
0
lucien embom
Journaliste

L’Etat du Cameroun attend une mise en exploitation rapide du gisement de rutile d’Akonolinga. Le titre se matérialise par la délivrance d’un permis de recherche. Ledit permis est soumis à un cahier de charges prenant en compte la durée des travaux, le remboursement de la valeur actualisée des études antérieures et le niveau de participation de l’Etat au capital de la future société d’exploitation.

L’appel d’offre lancé a pour cibles, les entreprises ou groupements installés à l’intérieur et à l’extérieur du Cameroun. Pour décrocher un titre, une société doit brandir au moins cinq années d’expérience dans le secteur des mines. Les entreprises intéressées par l’appel d’offre devraient disposer d’un résultat d’exploitation annuelle globale se montant à près de 150 millions de dollars, sur les cinq dernières années d’activité.

Avec une réserve de rutile estimée à 2.849.000 tonnes, le Cameroun peut tirer des revenus très importants. Le rutile a été exploité pour la première fois entre 1935 et 1944. L’exploitation se fait sur une base artisanale. La production totale de rutile recensée au Cameroun est de 15.000 tonnes. On a enregistré un pic de 3.320 tonnes en 1944. Le rutile est une espèce minérale composée du dioxyde de titane de formule TIO2 avec des traces de fer.

Étiquettes: