Onglets principaux

Economie

Cameroun : Le système financier dominé par les banques

Le système financier camerounais, dominé par les banques, est le plus grand de la région CEMAC, mais il reste peu profond et très concentré.
2 lectures aujourd'hui
189 vues
10/29/2018 - 14:31
0
lucien embom
Journaliste

L'actif total des banques camerounaises en 2017 représentait 26,8 % du Produit Intérieur Brut (PIB). Ce qui correspond à 40 % du système bancaire de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), contre 23,1 % du PIB en 2010. Au Cameroun, le crédit au secteur privé ne représentait que 15,3 % du PIB, contre une moyenne de 28,5 % dans les pays d'Afrique Subsaharienne à fin 2016.

Fin 2017, les 4 plus grandes banques représentaient 59,2 % du total des actifs. Yaoundé et Douala, génèrent environ 90 % du total des crédits et des dépôts bancaires. Le système bancaire camerounais reste globalement résilient au double choc (prix du pétrole et sécurité), avec une amélioration des ratios prudentiels. Après être retombé à 9 % à fin 2016, le ratio de fonds propres de l'ensemble du système est remonté à 10,7 %.

 Il reste au-dessus du minimum réglementaire de la CEMAC de 8 %. Les banques du Cameroun restent rentables. Les conditions de liquidité se sont améliorées depuis la mi 2017. Et ce, grâce au desserrement de la contrainte de liquidité du gouvernement après les décaissements des appuis budgétaires. Le refinancement de la BEAC est retombé à 72 milliards FCFA à fin 2017, soit une amélioration par rapport à la forte demande de liquidité.

 La demande a atteint le plafond de 200 milliards FCFA pendant une grande partie du premier semestre 2017. Les vulnérabilités du système bancaire camerounais demeurent. La conformité aux ratios prudentiels est très variable d'une banque à l'autre. Le fléchissement de l'activité, continue d'entraver le développement du crédit au secteur privé, lequel est passé de 14 à 2 % entre 2014 et mars 2018.

Étiquettes: