Onglets principaux

Economie

Cameroun : L'emploi et les salaires seront préservés dans le secteur public, rassure le FMI

En visite de travail au Cameroun, le Directeur Général Adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa est venu renforcer la coopération entre l'institution financière et le Cameroun. Du 13 au 15 Septembre 2017, il va expliquer les contours du programme d’appui financier du FMI au Cameroun et dans la sous-...
1 lectures aujourd'hui
1,464 vues
09/14/2017 - 16:31
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Renforcer la coopération

En séjour en terre camerounaise depuis ce mercredi 13 Septembre 2017, Mitsuhiro Furusawa est venu souligner l’importance de la coopération entre l’institution de Bretton Woods et le Cameroun. Il s’agit de renforcer le récent programme d’appui apporté aux programmes économiques mis en place par le Cameroun, et plus largement, les pays de la zone CEMAC.

Restaurer les équilibres macroéconomiques

De fait, depuis 2014, le Cameroun a été confronté à un double choc. Principalement, la chute drastique des cours des matières premières, dont le pétrole, sur le marché international. Mais également, les contrecoups de la menace sécuritaire, avec les attaques incessantes du groupe terroriste Boko Haram. En l’absence de mesures paliatives, associée à l’inadéquation des politiques publiques, caractérisée par un l’intensification de l’investissemnt public, le Cameroun a dû faire face à un ralentissemnt de croissance. Elle est passée de 5.9% en 2014 à 4.7% en 2016.  

Face à cette situation, le Cameroun, locomotive économique de la sous-région, avait organisé, en Décembre 2016, sous-régional réunissant les pays de la CEMAC, en vue de créer un cadre de renforcement de la coopération avec le FMI. Ceci « dans le but de restaurer les grands équilibres macro-économiques dans la région », confie Mr Furusawa au Quotidien national Cameroon Tribune dans son édition de ce jeudi 14 Septembre.

Programme d’appui financier

Pour ce qui est du Cameroun, suite aux négociations entamées, le Conseil d’Administration Du FMI a approuvé, le 26 juin 2017, un programme triennal appuyé par la Facilité d’Elargissement du Crédit (FEC). « La FEC est le principal outil du FMI visant à apporter un soutien à moyen terme aux pays à faible revenu faisant face à des difficultés prolongées de balance de paiements », explique le Directeur de l’institution. Un programme d’un montant global de 666,2 millions de dollars, soit environ 400 milliards de FCFA.

C’est dans ce cadre qu’un premier décaissement d’environ 94 millions de FCFA a été accordé au Cameroun le 26 juin dernier. Le montant restant sera étalé sur la durée du programme, sous réserve des revues semestrielles. D’autres pays de la CEMAC bénéficient déjà de ce type de programme (Gabon, Tchad, RCA), tandis que le Congo et la Guinée Equatoriale sont actuellement en pourparlers avec l’institution financière.

Mais, les Camerounais ont un douloureux souvenir des programmes d’Ajustement Structurel

Après avoir reconnu que les programmes précédents ont entrainés des coupes drastiques des salaires des fonctionnaires, ainsi qu’une baisse significative du pouvoir d’achat des camerounais, Mr Mitsuhiro Furusawa a tenu à rassurer. Selon le haut responsable du FMI, ce nouveau programme d’appui financier « vise également à assurer la stabilité de la monnaie, l’amélioration de l’environnement des affaires, à protéger les couches les plus vulnérables des populations de ces pays des effets des ajustements ».  En tout état de cause, « L’emploi et les salaires de la fonction publique seront maintenus », a-t-il assuré.

©Michael BIYA

Étiquettes: