Onglets principaux

Economie

Cameroun : Réduction du temps de passage des conteneurs au PAD

Dans son bilan 2011-2018, le Port Automne de Douala (PAD) soutient que le délai de passage des conteneurs à l’exportation est en dessous de la franchise règlementaire de 7 jours.
2 lectures aujourd'hui
196 vues
10/08/2018 - 17:02
0
lucien embom
Journaliste

A côté de cette performance est très appréciée par les opérateurs économiques, il faut signaler que le temps d’attente des navires porte-conteneurs à la bouée de base est nul. En début d’année, l’autorité portuaire s’était engagée à lutter efficacement contre la saturation des terminaux à bois et à conteneurs. Le taux d’occupation du parc à marchandises à l’export était de 130%. Les rendements portiques de quai étaient dérisoires.

Le temps d’attente des navires à la bouée allait au-delà d’une quinzaine de jours. Le délai moyen de passage des conteneurs export sur le terminal avoisinait les 17 jours. Le délai normal se situe sous la barre de 8 jours. Pour moderniser les opérations, les gabelous travaillant au Port Autonome de Douala se sont engagés à simplifier les procédures d’embarquement. L’analyse des images du passage scanner dans le pré-embarquement a été annulée.

Le PAD assure une bonne partie du trafic portuaire national du Cameroun. Le Port Automne de Douala permet de desservir le Tchad et la République Centrafricaine. Les opérations au profit de ces deux pays sont encadrées par des accords particuliers. Les exportations et les importations consacrées à la RCA et au Tchad bénéficient de tarifs préférentiels. Le PAD est né d’une scission ayant impliqué l’Office National des Ports du Cameroun.

 

 

Étiquettes: