Onglets principaux

Economie

La BAD salue les avancées économiques du Cameroun

Dans l’édition 2017 de sa Revue synthétique des résultats pays, la Banque Africaine de Développement a souligné les progrès du Cameroun dans les domaines des services sociaux de base et des infrastructures.
0 lectures aujourd'hui
781 vues
11/03/2017 - 17:11
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’édition 2017 de la Revue synthétique des résultats pays de la BAD publiée ce 02 Novembre relève les progrès du Cameroun dans l’amélioration des services sociaux et le développement des infrastructures. Selon l’institution financière panafricaine « le Cameroun est l'économie la plus robuste d'Afrique centrale. Au cours de la dernière décennie, il a pris des mesures pour stimuler la croissance, réaliser des progrès majeurs en matière de santé, d'éducation et d'eau potable ; et lancer un ambitieux programme d'investissements dans les infrastructures ».

La Banque Panafricaine se réjouit de ce que la locomotive économique de la CEMAC s’est engagée à Produire et distribuer davantage d’énergie, moderniser l’agriculture, développer le secteur industriel, renforcer l’intégration régionale et améliorer la qualité de vie des Camerounais en leur offrant un accès aux services de base. D’énormes défis dont la mise en œuvre entre en droite ligne avec l’ambition que nourrit le Cameroun d’atteindre le statut de pays émergent à l’horizon 2035.

En effet, pour ce qui est du domaine de l’électricité par exemple, environ 2,7 millions de Camerounais auront un meilleur accès à l'électricité, à partir de l'année prochaine. Une amélioration de l’offre énergétique due à l’augmentation de la production nationale, rendue possible par la construction de plusieurs barrages hydroélectriques dans le pays (Lom Pangar, Mekin, etc…). Tout ceci avec le soutien financier de la BAD qui figure parmi les partenaires de premier plan du Cameroun, et l’accompagne dans ses efforts de développement depuis 1972. Depuis lors, elle y a financé pour plus de 2 milliards de dollars de projets.

C’est ainsi que, « pour réaliser son potentiel dans l'agriculture, qui représente 40% du PIB, la BAD a aidé le Cameroun à doubler la production agricole, ce qui a augmenté de 15% les moyens de subsistance de 4,6 millions d'agriculteurs, contribué à la promotion de l'agroalimentaire, amélioré la nutrition et renforcé la sécurité alimentaire », apprend-on. En outre, sur le plan industriel, le taux de croissance du Cameroun a connu un rebond de 5,7% en 2015. Une augmentation de la croissance « stimulée par l'agroalimentaire et la construction, et le temps de création d'une entreprise est passé de 45 à 15 jours. Cependant, le pays devrait réduire les formalités administratives et faciliter les prêts aux entreprises ».

Dans le même temps, « le taux de pénétration de l’internet a été multiplié par 10, tandis que les investissements dans les télécoms se poursuivent, à l’instar du projet du Backbone de l’Afrique centrale, grâce auquel 1 000 km de câbles à fibre optique seront déployés », et ce, grâce à des financements de la Banque Africaine de Développement.

Au demeurant, jusqu’ici « les progrès ont été impressionnants. Mais, il faut un grand pas en avant dans la compétitivité des entreprises, afin de créer une économie régionale plus diversifiée et inclusive », explique Simon Mizrahi de la BAD.

Étiquettes: