Onglets principaux

Economie

La banque mobile en nette progression dans la CEMAC

Les transactions par monnaie électronique connaissent une hausse de 208% entre janvier et septembre 2017, dans la zone CEMAC, comparativement à toute l'année 2016. Selon les chiffres de la BEAC, les transactions via le téléphone portable représentent 97% de ces volumes d’échange.
2 lectures aujourd'hui
616 vues
12/14/2017 - 15:33
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La banque mobile continue son expansion en Afrique, et particulièrement dans ma zone CEMAC (Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale). Selon les statistiques de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), plus de 200 millions de transactions ont été effectuées dans l’espace monétaire durant les 9 premiers mois de l’année 2017. Une nette progression comparativement à l’année 2016 et ses 98 millions de transactions.

De façon chiffrée, les volumes de transactions sont de l’ordre de 3160 milliards de FCFA sur la période de Janvier à Septembre 2017, contre 1631 milliards de FCFA en 2016. Soit une hausse significative de 208% au cours de cette année. De plus, les statistiques de la BEAC indiquent que les transactions via le téléphone portable représentent 97% de ces volumes d’échange. Une tendance haussière des échanges qui ont plusieurs explications selon les économistes de la banque centrale.

En effet, les transactions bancaires via le téléphone portable présentent l’avantage d’être faciles à exécuter, et offre les services bancaires de base à des couts considérablement réduits. C’est donc un secteur porteur qui avantage les couches sociales les plus pauvres. Elles sont d’ailleurs la première cible des opérateurs qui se lancent dans le mobile banking. Pour preuve, les transactions réalisées représentent généralement de très petites sommes. Mais l’immense quantité des volumes échangés au total, représentent un marché en pleine croissance rapide.

Au détail, on dénombre plus de 34.000 points de services de monnaie électronique à travers la zone CEMAC, dont 70% au Cameroun. En effet, les opérateurs de téléphonie, évoluant au Cameroun se déploient intensément pour développer les services de banque mobile dans le pays (Orange avec Orange Money, ou MTN avec MTN Mobile Money). Ainsi, rapportent les chiffres de la BEAC, les dépôts en espèces dans les différents points de vente des opérateurs du secteur culminent à près de 1250 milliards de FCFA entre le 1er Janvier et le 30 septembre 2017. Une augmentation significative par rapport à toute l’année précédente ou ils tournaient autour de 735 milliards de FCFA.

Étiquettes: