Onglets principaux

International

Crash d’un avion militaire en Algérie : hommage aux victimes !

Un avion militaire, s'est écrasé mercredi 11 avril 2018 près de la base militaire de Boufarik en Algérie, faisant ainsi 257 morts, majoritairement des militaires et leurs familles qui regagnaient leur garnison dans l'extrême sud du pays.  
5 lectures aujourd'hui
1,186 vues
04/13/2018 - 11:45
0
Christine MBENGONO
rédactrice Cameroun-online

Un avion militaire, s'est écrasé mercredi 11 avril 2018 près de la base militaire de Boufarik en Algérie, faisant ainsi 257 morts, majoritairement des militaires et leurs familles qui regagnaient leur garnison dans l'extrême sud du pays.

L'appareil s'est écrasé quelques minutes après son décollage de la base aérienne de Boufarik, à environ 25 km au sud-ouest d'Alger. Les victimes sont les dix membres d'équipage et 247 passagers, « dont la plupart sont des personnels de l'Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles », énonce le ministère de la défense. Ce bilan est décrit comme étant la pire catastrophe aérienne - civile ou militaire - survenue en Algérie et la quatrième plus meurtrière au monde ces vingt dernières années.

La "prière de l'absent" sera récitée à la mémoire des victimes dans toutes les mosquées d’Algérie après la grande prière hebdomadaire.

D’autres prières seront chantées et récitées ce vendredi 13 Avril 2018 et de nombreux hommages distincts aux victimes sont prévus dans tout le territoire Algérien.

Un deuil national de trois jours avait d’ailleurs été décrété par Abdelaziz Bouteflika, président de l’Algérie dès mercredi 11 Avril en mémoire des morts.

Une minute de silence sera observée avant toutes les compétitions sportives prévues vendredi et samedi.

Par ailleurs, la Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé le port d’une bande noire au bras en signe de deuil, pour tous les footballeurs participant à des compétitions durant ce weekend.

Un concert prévu ce vendredi soir à Alger a été annulé par l'institut culturel italien. Les instituts français d’Algérie quant à eux ont informé le public de l’annulation de tous leurs événements jusqu’à ce vendredi 13 avril 2018.

L’identification des dépouilles se poursuit. Un "numéro vert" gratuit a été ouvert pour fournir des informations aux proches des victimes.

Sous le choc, l’Algérie continue de pleurer ses victimes.

©Christine MBENGONO

 

 

Étiquettes: