Onglets principaux

Media et Tic

Après sa suspension, Vodafone introduit une demande de Licence

Le fournisseur d’accès Internet Vodafone Cameroun introduit une demande de licence auprès du Ministère des Postes et Télécommunications, après que les autorités aient suspendu ses activités pour licence non conforme.
8 lectures aujourd'hui
1,724 vues
09/27/2017 - 14:12
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Le feuilleton MINPOSTEL Vs Vodafone Cameroun touche peut-être à sa fin. En tout cas, le fournisseur d’accès Internet (FAI) s’emploie à régulariser sa situation vis-à-vis de la tutelle. En effet, la filiale camerounaise du groupe de Télécoms britannique Vodafone a annoncé le 25 Septembre dernier qu’elle va changer le nom de l’entreprise qui porte sa marque locale. Ainsi, en lieu et place de Northwave Telecoms, ce sera désormais Afrimax Cameroon SA qui portera la marque. Ce changement de dénomination s’accompagne également de l’introduction d’une demande de Licence Telecoms auprès du Ministère en charge des télécommunications.

L’entreprise se plie ainsi à des exigences formulées par la Ministre des Postes et Télécommunications qui avaient fait savoir à l’entreprise que la Licence de Northwave Telecoms était incessible, et ne pouvait par conséquent être exploitée par Afrimax qui utilise le nom Vodafone Cameroun. Même si Afrimax a entièrement racheté Northwave.

Toutefois, Vodafone précise qu’il ne s’agit là que d’un changement légal de dénomination. Par conséquent, rassurent les dirigeants de l’entreprise, la collaboration pourra se poursuivre avec tous les partenaires qui traitaient auparavant avec Northwave Telecoms. C’est par exemple le cas du partenariat entre l’entreprise et la société publique des Telecoms CAMTEL, dont Afrimax Cameroun SA espère pouvoir utiliser les infrastructures pour étendre son réseau dans toutes les régions du Cameroun.

Mais pour l’heure, apprend-on de sources internes à l’entreprise, Afrimax Cameroun SA a introduit auprès du MINPOSTEL et de l’Agence de Régulation des Télécommunications, une demande de licence de fournisseur d’accès Internet s’étendant sur les villes de Yaoundé et de Douala. Ce qui devrait permettre, si aboutissement, à Vodafone de reprendre ses activités suspendues depuis le 14 Septembre 2017.

 

Étiquettes: