Onglets principaux

Monde

A’Salfo l’artiste Zouglou le plus riche de Côte d’Ivoire dément la rumeur : « …Je ne suis pas propriétaire d’Africa N°1… »

Depuis quelques jours certains médias annonçaient en grande pompe une nouvelle qui aujourd’hui se révèle fausse.
1 lectures aujourd'hui
10,825 vues
02/01/2017 - 12:11
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online
A’Salfo l’artiste Zouglou le plus riche de Côte d’Ivoire dément la rumeur : « …Je ne suis pas propriétaire d’Africa N°1… »

Depuis quelques jours certains médias annonçaient en grande pompe une nouvelle qui aujourd’hui se révèle fausse.

L’acquisition par Salif Traoré dit A’Salfo, le célèbre chanteur ivoirien, fondateur et leader du groupe de Zouglou Magic System et coach du télé-crochet The Voice Afrique Francophone serait désormais propriétaire d’un des médias les plus emblématique d’Afrique, la chaine de radio Africa N°1. L’information qui a été annoncé par l’animateur camerounais Yves de M’Bella samedi 28 janvier 2017 dernier sur les antennes de radio nostalgie s’avère en fait être un canular. Bien qu’il en ait l’ambition ou du moins le désir d’un tel objectif, A’Salfo juge ne pas en avoir les moyens !

Remerciant les internautes et ses fans qui sur les réseaux sociaux lui adressaient leurs félicitations pour cette acquisition, le leader du groupe Magic System a tenu à démentir cette rumeur qui s’est propagée aussi vite que le #BidoungChallenge.

Démenti formel…

Une rumeur est un phénomène de transmission large d'une histoire à prétention de vérité et de révélation par tout moyen de communication formel ou informel. C’est la définition qu’on peut retrouver sur Wikipédia et qui sied le mieux à cette information aujourd’hui démenti par le principal concerné.

« Depuis ce matin, je lis sur les réseaux sociaux que je serais devenu le nouveau propriétaire de notre radio continentale Africa No 1. Je vous remercie beaucoup pour vos compliments, félicitations et encouragements (Que DIEU entende vos prières), mais je tenais à rassurer tout un chacun sur ce dossier. C’est clair que la légitime ambition pourrait m’emmener vers de tels projets, mais je n’en ai pas encore les moyens. Par contre, avec le soutien de certains grands frères, nous travaillons sur la création d’une radio panafricaine qui verra le jour très bientôt. Vos nombreux messages de félicitations sont un signe avant-coureur que ce projet sur lequel nous travaillons dans la plus grande discrétion sera certainement une grande réussite. »

MINPOSTEL…

Ce démenti vient renforcer la campagne lancée par le MINPOSTEL sur les informations diffusées sur les réseaux sociaux et internet. Nous sommes là face à un cas patent de désinformation. Et cette information de notre confrère de radio nostalgie à Abidjan Yves de M’Bella a poussé les médias dans la confusion…

A'SALFO : Artiste Zouglou le plus riche de la Côte d'Ivoire.

A’Salfo reste sans concurrence direct le musicien le plus riche de la Côte d’Ivoire. En 2005, sa fortune s’élevait au bas mot à 3 milliards de FCFA. Imaginez le niveau atteint 12 ans plus tard. On plafonne certainement dans la quinzaine de milliards ! et tenez-vous bien, ce n’est pas exagérer que de l’estimer ainsi. Le coach de The Voice Afrique Francophone est un fin businessman dans l’industrie de la musique ivoirienne. A’Salfo est propriétaire d’un immeuble à Yopougon quartier Résidentiel qui lui rapporte des revenus intéressants depuis 2005. Propriétaire également d’un complexe restaurant-night. Une maison payée cash à Cocody. Il a des chantiers à Angré. Des avoirs en France. Des biens immobiliers au Burkina Faso... Sur ses richesses, l’homme n’est pas très bavard. Humble et sombre, il refuse de de choquer. Egrener ses réalisations et placements serait fastidieux. Parmi les artistes ivoiriens les plus nantis, seul Alpha Blondy lui tient la dragée haute. C’est tout dire.

Bon à savoir…

Africa n°1 est basé à Paris, cette chaine de radio panafricaine émet depuis 1992 avec une audience quotidienne cumulée de 111 000 personnes (+40 000 en 1 an) et une heure et demi d'écoute par auditeur et par jour, Africa n°1-Paris est éditée par Africa Média, détenue à 63 % par la société Partenaire Production (dirigée par Dominique Guihot, PDG d’Africa Média), à 17 % par ANTC (Africa Nouvelles Technologies et Communication, société dont Dominique Guihot est l'actionnaire majoritaire) et à 20 % par Africa n°1-Gabon.

©Bryce Léonce MBOE

Étiquettes: