Onglets principaux

Nouveauté

Gael Haven : "ça ne va pas"!

L’année 2018 est une année riche en projets musicaux de toutes sortes (Hip hop, RnB, Makossa, Afro-trap etc.). En attendant de vous les livrer un par an, commençons d’abord par miser sur celui-ci : « ça ne va pas » de Gael Haven.
0 lectures aujourd'hui
1,797 vues
02/27/2018 - 12:48
0
Christine MBENGONO
rédactrice Cameroun-online

L’année 2018 est une année riche en projets musicaux de toutes sortes (Hip hop, RnB, Makossa, Afro-trap etc.). En attendant de vous les livrer un par an, commençons d’abord par miser sur celui-ci : « ça ne va pas » de Gael Haven.

A seulement 17ans Gael EBENGUE a.k.a Gael Haven est un jeune garçon audacieux, amoureux de la musique qui compte bien s’inscrire dans le panthéon des plus belles voix de la musique urbaine camerounaise.

Le jeune garçon s'étant déjà illustré à travers le titre "Sonia" nous a fait l'honneur d'écouter en exclusivité le titre "ça ne va pas", extrait de son EP à venir.

Plongés dans l'écoute, nous sommes forcés de reconnaitre et admirer une tessiture vocale qui séduit, une écriture qui nous transporte et un travail mélodique sur les percussions. « Ça ne va pas », une chanson à travers laquelle le jeune Gael montre l’étendue de son talent. Une histoire d’amour racontée avec beaucoup de chaleur et de figures de styles « Est-ce que tu sais que la saveur du ndomba ne fait pas peur à celle de l’ékomba »

Seuls bémols, l’on aurait souhaité un peu plus de langue maternelle ça et là; le beat un peu commun et une absence de  "Coda" ne permettent pas de faire rebondir la chanson. Ce qui ne laisse pas assez de place pour une véritable performance vocale.

En gros, il s’agit d’un afro-pop correct qui accrochera plus d’un à travers sa simplicité et une mélodie entrainante.

Même si le jeune homme a encore du chemin, nous sommes tout de même en droit de lui espérer un avenir florissant.

Sorties officielles de l’audio et du clip « ça ne va pas » : 28 février 2018.

En attendant, vous pouvez écouter un bout         ICI

#Bizu_La_bas

©Christine MBENGONO