Onglets principaux

People's

Michael Kiessou, L'interview exclusive

En marge du spectacle qu’il donne ce vendredi 21 juillet 2017 dès 22h au Katios Night club, l’artiste Michael Kiessou a accordé une interview exclusive à Cameroun Online.
1 lectures aujourd'hui
2,186 vues
07/21/2017 - 16:47
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Cameroun-Online : Bonjour Michael, tu es arrivé dans la ville de Yaoundé ce matin (vendredi 21 Juillet 2017, NDLR), comment te sens-tu ? quelles sont tes premières impressions ?

Michael Kiessou : Ça va, la ville elle est cool, le climat plutôt bon enfant, plutôt doux. Ça va, on est à l’aise, on est chez nous. (Sourire)

COL : Tu as effectué le voyage depuis Douala pour le show de ce soir (vendredi 21 Juillet 2017, NDLR) au Katios Club, qu’est-ce qui est prévu en termes de show et de spectacle ?

M.K : Bah je crois que le Katios m’a précédé en annonçant un show incroyable. Je vais dire pareil : un show de ouf ! de haute facture ! Il est de coutume que Michael ne prend aucun spectacle à la légère. Tous les spectacles équivalent à un grand engagement, donc, c’est ce qu’on promet également ce soir.

COL : On a découvert il y’a quelques semaines, ton dernier single « Pardonner ». Dis-nous, fera-t-il partie de la sélection de ce soir au Katios Club ?

M.K : Naturellement, on fera la chanson. Au-delà des chansons qui sont déjà connues et qui ont été diffusées bien avant, on mettra également « Pardonner » en avant pour le plaisir des fans. D’ailleurs, c’est la chanson en promotion, c’est le single du moment. Donc, on ne saurait priver les fans de cela.

COL : Justement, parlant de ce single, il annonce un projet à venir. Pouvons-nous avoir d’amples informations à propos ?

M.K : Il annonce justement l’album qui est prévu pour le mois d’Aout prochain. Donc, entre aout-septembre, l’album sera disponible. « Pardonner » est extrait de cet album qui est intitulé « Nomtema ». C’est pour très bientôt, et ensuite il y’aura également un grand concert-dédicace qui est prévu à Yaoundé au mois d’octobre. Parce que précédemment, on avait organisé un concert à Douala, à l’Institut Français du Cameroun, pour présenter toujours « pardonner », qui a connu un véritable succès. Maintenant, on sera à Yaoundé en octobre pour présenter l’album au public.

COL : On comprend qu’il y’a vraiment quelque chose de grandiose qui se prépare pour l’évolution de ta carrière. Mais dis-nous, on t'a connu comme animateur et communicateur, comment s’est opéré la transition vers la carrière d’artiste ?

M.K : Bah écoutez, je dirai simplement qu’avant d’aborder le domaine communicationnel, Michael Kiessou est avant tout un artiste. C’est une passion qu’on exerce depuis de nombreuses années. Seulement, on avait fait des études de communication, j’avais également cette autre passion qu’était la communication. J’ai fait des études dans le domaine, donc c’était normal que je puisse justifier mes diplômes en travaillant dans la communication. Maintenant, j’ai bossé pour des médias, et puis le virus de la musique m’a rattrapé. Au début on a fait les deux, mais à un moment donné il fallait faire un choix pour pouvoir défendre au mieux les projets qu’on mettait sur pied. Je me suis dit okay, pour cette période j’allais me consacrer à ma musique. Mais, il n’est pas exclu qu’après ce qu’on a fait, après l’album, que je décide peut-être de revenir à la télé ou à la radio.

COL : en 2015 tu remportes un prix aux Green Light Awards, tu es double nominé au Canal 2’Or, et ton clip « Tourner les reins » est couronné Meilleur vidéogramme. Alors, quelles sont les ambitions pour le prochain projet, des prochaines années ? aller plus haut ?

M.K : Naturellement. C’est pourquoi on travaille. On a pris ce recul, on a pris le temps d’observer, après la belle période qui a été consacrée en 2015. Maintenant, fort de cette observation là, je crois qu’on revient avec de fortes ambitions, de grands projets, de grandes intentions.

COL : Pour sortir, un petit mot à l’endroit des lecteurs de Cameroun-Online, des fans qui te retrouveront au Katios club ce soir et qui attendent impatiemment l’album…

M.K : A vous les lecteurs, je vous dirai vous faites bien d’être abonnés à cette page, parce que cet abonnement traduit le soutien que vous accordez à ce projet. Et puis, je fais partie de ceux-là qui pensent que tout projet mérite d’être encouragé. Surtout dans notre contexte. Donc, je vous dis super, vous faites bien d’être fan de la page et puis surtout de nous suivre à travers le rendu de cette page. Maintenant, je vous invite à venir nombreux au Katios ce soir, et puis je vous invite aussi, au-delà de Cameroun-Online, à visiter également la page Facebook de Michael Kiessou, et ainsi, vous aurez toute l’actualité de Michael Kiessou en Live.

COL : Michael Kiessou, la rédaction de Cameroun Online te remercie

M.K : Bah c’est moi qui vous dis merci. Merci pour cet accueil chaleureux, pour le personnel, pour le dispositif, je suis flatté.

 

 

 

Étiquettes: