Onglets principaux

Politique

Cameroun – Crise anglophone : Les Sénateurs SDF veulent en débattre au Sénat

Dans une correspondance ce 23 Novembre 2017, le groupe parlementaire du Social Democratic Front (SDF), demandent au Président de la chambre, Marcel Niat Njifendji, d’introduire le sujet de la crise anglophone à l’ordre du jour de la prochaine séance plénière.
0 lectures aujourd'hui
1,018 vues
11/27/2017 - 11:25
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La démarche est règlementaire. S’appuyant sur des dispositions constitutionnelles et internes qui fixent les attributions et le fonctionnement du Sénat, le SDF a sollicité du Président de la chambre haute du Parlement, que la question soit débattue en séance plénière. En effet, les sénateurs du Groupe Parlementaire SDF, principal parti d’opposition, ont formulé leur demande dans une correspondance adressée au Président du Sénat, Marcel Niat Njifendji, ce 23 Novembre 2017.

« L’évolution dramatique, la radicalision, et les derniers développements tragiques qu’a connu la crise sociale devenue politique qui mine les Régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, en font un objet d’intérêt national majeur par excellence et qui cadre parfaitement avec la lettre et l’esprit des dispositions constitutionnelles et légales (…) », expliquent les élus de la Nation. L’objectif pour ces derniers, étant la mise sur pied d’une « commission spéciale ad hoc », pour mener des réflexions et des enquêtes sur la crise socio-politique que traverse le pays depuis le mois d’Octobre 2016.

Pour mémoire, les Députés SDF avaient eux aussi sollicités l’inscription de ce sujet à l’ordre du jour de la session parlementaire en cours à l’Assemblée Nationale. Devant le refus du Président de la chambre basse, Cavaye Yéguié Djibril, les élus du parti de John Fru Ndi avaient alors perturbé le déroulement des travaux au sein de l’hémlicycle, ce jeudi 23 novembre. Les travaux alors suspendus, devraient reprendre ce lundi 27 Novembre, a fait savoir le Président de l’Assemblée Nationale.

En tout état de cause, les responsables du SDF ont déjà prévenu : « Si la hiérarchie de l’assemblée nationale continue de s’entêter, nous continuerons de bloquer les travaux », a déclaré le Vice-Président du Parti, Joshua Osih, Député du Wouri-Sud.

La situation reste donc très tendue au sein des deux chambres du Parlement, et la menace d’un « blocus » plane toujours sur les travaux. Pendant ce temps, des indiscrétions font état de manœuvres du Gouvernement et du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti au pouvoir, pour désamorcer cette situation, et permettre le bon déroulement des travaux de la session budgétaire en cours.

Ci-dessous, la correspondance des Sénateurs SDF, adressée au Président du Sénat :

 

Étiquettes: