Onglets principaux

Politique

Cameroun : Pressenti au Sénat, John Fru Ndi dément avoir été reçu au palais présidentiel

Dans son édition N°2987 parution du 08 au 14 avril 2018, l'hebdomadaire Jeune Afrique annonce que John Fru Ndi, leader du principal parti d’opposition, a été reçu au Palais présidentiel, dans le cadre d’une supposée consultation en vue de sa nomination au Sénat. Ce que le concerné dément fermement
4 lectures aujourd'hui
676 vues
04/12/2018 - 18:09
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Au lendemain des résultats des sénatoriales camerounaises du 25 mars 2018, tous les regards sont tournés vers le Palais d’Etoudi, et le Président Paul Biya. La Loi lui confère en effet le pouvoir de nommer 30 des 100 sénateurs de la chambre haute du Cameroun. Au milieu des hommes pressentis pour etre désignés par le Chef de l’Etat, figure en bonne place Ni John Fru Ndi, leader du Social Democratic Front (SDF).

D’après l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, le "Chairman" aurait été « discrètement reçu au palais d’Etoudi, au moment où le Conseil constitutionnel proclamait les résultats des sénatoriales », le 4 avril dernier. « Alors que les anglophones revendiquent la présidence d’une institution majeure, Fru Ndi obtiendra-t-il celle du Sénat ? » s’interroge J.A. A en croire, ce média, sa future nomination au Sénat aurait été l’objet de cette supposé consultation.

Ce que dément formellement le principal leader de l’opposition camerounaise.

En effet, le présidnet national du SDF a déclaré à la presse n’avoir pas mis les pieds au Palais présidentiel depuis longtemps, et encore moins avoir discuté avec le président Biya ou ses collaborateurs. Il s’est donc dit surpris que Jeune Afrique ne l’ait pas contacté, afin de vérifier l’information avant publication.

Par la suite, un démenti du SDF a été rendu public le 10 avril.

« Le Président National du SDF n’a rencontré personne à ce sujet à la Présidence de la République le 25 mars 2018, encore moins un autre jour. Il n’est jamais allé à la Présidence de la République pour une quelconque rencontre concernant les 30 sénateurs à nommer. Il n’est pas intéressé par une nomination au sein du Sénat », peut-on lire dans le document.

Poursuivant, le parti a exigé un démenti de la part de Jeune Afrique.

Étiquettes: