Onglets principaux

Politique

Coopération Militaire : Les Etats-Unis assistent le Cameroun dans la sécurité maritime

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, a inauguré ce vendredi 13 octobre 2017, trois centres opérationnels de surveillance côtière, entièrement équipés par l’armée américaine.
0 lectures aujourd'hui
1,588 vues
10/16/2017 - 17:24
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La lutte contre l’insécurité maritime bénéficie d’un nouveau coup de pouce. Ce vendredi, le Ministre camerounais en charge de la Défense a inauguré trois centres opérationnels de surveillance côtière dans les villes de Douala, Limbé et Kribi. Ces centres relevant de la Marine nationale et hébergés par les bases navales de leur ressort territorial, ont été entièrement équipés par le partenaire américain dans le cadre du commandement Afrique des États-Unis (AFRICOM), apprend-on du Cameroon Tribune en kiosque ce lundi 16 Octobre.

Ces nouveaux équipements vont ainsi permettre de renforcer les capacités opérationnelles de la marine nationale. En effet, les nouveaux centres opérationnels et leurs équipements vont améliorer la conduite de ses missions. Notamment des missions de surveillance, de protection et de défense des espaces maritimes fluviaux et lacustres ainsi que des installations essentielles de la vie de la nation situées à proximité de la côte parmi lesquelles figurent les plateformes pétrolières, souvent prises pour cible par des pirates.

Ce nouveau fruit de la coopération Cameroun – Etats-Unis vient démontrer à suffisance que le partenariat stratégique et la collaboration militaire entre les deux pays sont au beau fixe. C’est en effet ce que pense le Ministre camerounais en charge de la Défense, Joseph Beti Assomo lorsqu’il assure qu’« il existe une solide coopération en matière de défense entre le Cameroun et les Etats-Unis ». Une coopération qui, au-delà de l’appui logistique, s’étend également à la formation et au partage des renseignements.

En tout état de cause, la Marine nationale compte bien en faire bon usage. « Nous avons des capteurs censeurs qui nous permettent d’aller observer notre espace maritime, de collecter des informations, de les analyser et ensuite conduire nos opérations aux endroits où nous pensons qu’il s’y passe quelque chose », explique le Capitaine de corvette Honoré Tientcheu Ntichi. Et de fait, l’utilisation déjà effective de ces capteurs censeurs par la Marine nationale a permis la saisie la semaine dernière à Limbe d’un navire de contrebande transportant du carburant. Des actions qui devraient se multiplier à l’avenir, assure-t-on à la Marine nationale.

Étiquettes: