Onglets principaux

Politique

Crise anglophone : Le bilan des missions de dialogue du Gouvernement

Les missions de dialogue conduites par le Premier Ministre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest se sont achevées ce lundi 24 0ctobre. Sur le terrain, les membres des différentes délégations ont recueilli les revendications des populations qui réclament une meilleure prise en compte de...
0 lectures aujourd'hui
1,301 vues
10/24/2017 - 17:18
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’heure est au dialogue et à l’apaisement dans la crise dite anglophone. C’est le message que le Premier Ministre et sa suite ont été chargés par le Président de la République, de délivrer aux populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le Premier Ministre Philémon Yang a conduit les délégations chargées des consultations dans le Nord-Ouest, tandis que le Sénateur et ex-Premier Ministre Peter Mafany Musongue s’est déployé dans le Sud-Ouest.

Du 16 au 24 octobre dernier, ils ont consulté des leaders de la contestation sociale, ainsi que les représentants des différentes communautés. Ainsi, responsables, religieux, politiques, traditionnels, éducatifs ou opérateurs économiques ont été associés à la démarche de recherche de dialogue et de paix mise en œuvre par le Gouvernement pour résoudre les problèmes liés à la crise actuelle. Le retour normal aux activités et la tranquillité des populations étant un impératif.  

Ce dimanche 23 Octobre, une réunion concertée des délégations s’est tenue dans les services du Gouverneur de la Région du Nord-Ouest pour harmoniser les rapports. Lesquels seront ensuite transmis au Président de la République qui a donné les instructions pour la mise en branle de ces missions de dialogue. Au demeurant, il ressort que les revendications sont globalement axées autour de quatre points focaux : la mise en place effective de la décentralisation, la construction des infrastructures de base, le respect de l’équilibre régional, ainsi qu’une plus grande place accordée aux ressortissants de ces régions dans l’administration publique et le Gouvernement.

De retour à Yaoundé ce lundi 24 Octobre avec les rapports qui seront transmis à la diligence du Chef de l’Etat Paul Biya, les autorités se sont exprimées sur la teneur des consultations et des aspirations populaires recueillies sur le terrain. A l’instar du Président de la Commission Nationale pour la promotion du Bilinguisme et du Multipartisme qui s’est exprimé sur les antennes de la radio nationale ce lundi.

« Il y a des localités où les problèmes d’accès de routes sont difficiles tels que le Lebialem, Banguem et pour d’autres, il y a les problèmes d’éducation, des infrastructures (…) », a expliqué Peter Mafany, exposant ainsi quelques-uns des problèmes sociaux dont se plaignent les populations de ces régions. « Les populations veulent la mise en place effective de la décentralisation, et sont contre la sécession », a-t-il ajouté, avant de préciser qu’il s’agit là de revendications et aspirations que l’on retrouve tant dans la région du Nord-Ouest, que celle du Sud-ouest.

Lire Aussi : Crise anglophone : le Gouvernement engage le dialogue

Étiquettes: