Onglets principaux

Politique

En visite au Cameroun, la SG du Commonwealth rencontre l’opposition et la société civile

A l’occasion de son séjour au Cameroun, la Secrétaire Générale du Commonwealth, Madame Patricia Scotland, a rencontré des leaders de l’opposition et des personnalités de la société civile, ce jeudi 21 décembre 2017. La crise anglophone et les élections prévues en 2018 ont meublé les échanges.  
2 lectures aujourd'hui
1,800 vues
12/22/2017 - 18:04
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Depuis son arrivée au Cameroun ce lundi 18 décembre pour un séjour de 5 jours, la Secrétaire Générale du Commonwealth a été très active. Après avoir assisté mardi à un diner donné en son honneur par le Président Paul Biya avec qui elle a eu un tête-à-tête, elle s’est employée dès le lendemain, à rencontrer un nombre important de personnalités politiques de tous horizons. Au menu des échanges, la crise anglophone, et les élections prévues en 2018.

Mercredi, Mme Patricia Scotland est allée à la rencontre de diverses autorités en charge des questions de gouvernance, des droits de l’homme, de la lutte contre la corruption, mais aussi de l’organisation des élections. Avec ces personnalités, la diplomate s’est penchée sur la situation sociopolitique du pays. Notamment, la crise anglophone et les solutions de sortie de cette crise dont les violences tendent à l’escalade.  

Jeudi, elle a reçu en audience « des personnalités politiques de tous les horizons » pour appeler les camerounais à engager un dialogue afin de résoudre les problèmes en cours dans le pays. Au détail, « huit partis d’opposition et plus de 30 sociétés civiles, en plus du parti au pouvoir, ont tous rencontré la Secrétaire Générale, Patricia Scotland, pour discuter de l’avenir du Cameroun », peut-on lire sur le site dub Commonwealth.

Il s’agit entre autres, de John Fru Ndi, opposant historique, et leader de la deuxième force politique du pays ; mais aussi de Maitre Akere Muna, avocat émérite, ancien bâtonnier du Cameroun, et candidat déclaré à la Présidentielle prévue en 2018, ou encore l’avocat Agbor Bala.

« Tous ceux qui ont pris part aux discussions l’ont fait dans un esprit de coopération et d’inclusion, alors que nous travaillons à un dialogue constructif qui permettra au Cameroun d’avancer en tant que nation pacifique et unifiée qu’il a toujours été », a déclaré la Secrétaire Générale.

S’exprimant après l’audience, Me Akere Muna a jugé la visite de la SG du Club des Gentlemen importante, au vu du « grand besoin de dialogue comme moyen de préserver la paix ». Poursuivant, le candidat à la prochaine Présidentielle a déclaré que « le plus grand soutien que le Commonwealth puisse apporter maintenant est le processus électoral ; s’assure que chaque voix est entendue et comptée. Le Commonwealth peut aider le processus en faisant en sorte que les observateurs se sentent protégés et que les camerounais votent en toute confiance ».

Ce Vendredi 22 Décembre, Mme Scotland est attendue à Buea, dans le Sud-Ouest, pour rencontrer des chefs traditionnels, des élus locaux, ainsi que des représentants des syndicats et de la société civile.

Lire aussi : Diplomatie : Le Commonwealth soutient l’unité du Cameroun

Étiquettes: