Onglets principaux

Politique

Football La victoire des lions indomptables du Cameroun une manne politique

L’équipe nationale de football du Cameroun a pris le dessus sur la sélection égyptienne à la finale de la coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon.Cette victoire raisonne comme un dépassement des seules constances sportives.
0 lectures aujourd'hui
1,718 vues
02/06/2017 - 12:06
0
Tobie-Rodrigue Atangana
Journaliste
Football La victoire des lions indomptables du Cameroun une manne politique

L’équipe nationale de football du Cameroun a pris le dessus sur la sélection égyptienne à la finale de la coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon.

Cette victoire raisonne comme un dépassement des seules constances sportives. Elle rend possible la mise en place d’un marché politique où les acteurs autres que ceux de sport peuvent se déployer en se jetant goulument sur les offres quoique diffuses dudit marché. La première offre possible, est le contexte nouveau que la victoire des lions indomptables du Cameroun introduit dans les consciences individuelles avec une influence collatérale sur le lien social. Ce contexte est celui de l’optimisme. Dans ce sens, les masses sociales se donnent délibérément le change en s’identifiant aux braves lions indomptables pour braver à la fois un certain nombre d’obstacles personnels et des clivages du point de vue du rapport avec l’autre. La deuxième offre politique saisissable dans le cadre de la victoire des lions indomptables est le fait ambiant dans les régions anglophones, mu par une crise majeure de revendications sociopolitiques, dont le risque d’enlisement est évident.

La victoire des lions indomptables peut taire un tant soit peu ces revendications. D’un point de vue social, les camerounais de toutes les régions du pays se rendent compte mécaniquement avec la victoire des lions qu’ils sont un peuple uni et indivisible. Par ailleurs, au moment où l’équipe nationale du Cameroun obtient sa victoire sur l’Egypte, aucun camerounais ne lève le petit doigt, pour dénoncer la qualité des dirigeants sociaux que sont par exemple : le président de la Fédération camerounaise de football, le Ministre des Sports et de l’Education Physique etc… il n’est pas mauvais de saisir ces opportunités. Il faut les encadrer dans une perspective durable. C’est aussi là, le grand défi à relever.

Étiquettes: