Onglets principaux

Politique

Journée mondiale du réfugié 2017 : Tous solidaires #AvecLesRéfugiés

Le HCR appelle à signer la pétition #WithRefugees pour soutenir les populations déplacées. Au Cameroun, où nous en abritons un certain nombre, des célébrations sont organisées dans plusieurs localités en l’honneur des réfugiés, ce 20 Juin 2017.
2 lectures aujourd'hui
2,043 vues
06/20/2017 - 10:09
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Il est notoriété publique que le Cameroun, en parfaite intelligence avec le HCR, porte un grand intérêt à la question des réfugiés. Il est donc de bon ton que les réfugiés soient mis à l’honneur en cette journée mondiale dédiée à leur cause. A cet effet, nous apprenons de source officielle que « Le HCR (Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés) et le Gouvernement du Cameroun commémorent la 17ème Journée mondiale du Réfugié en soutien à la force, au courage, et à la résilience de ces personnes qui ont été forcées de fuir leurs foyers ».

Ces commémorations vont se traduire notamment par une cérémonie officielle à l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé ce mardi 20 juin 2017. La cérémonie sera présidée par le Ministre Camerounais des Relations Extérieures, LeJeune MBELLA MBELLA ; lequel sera accompagné du Représentant du HCR au Cameroun, Lazare-Etien KOUASSI. Dans le même temps, d’autres manifestations et activités sont organisées dans des localités du pays. Notamment, à la place des fêtes de Kentzou, celle de Meiganga dans la région de l’Est, et au camp de réfugiés de Minawao à l’Extreme-Nord.  

Toutes ces célébrations correspondent à une action globale en faveur des populations déplacées, et dont l’un des axes forts est le lancement d’une campagne mondiale en 2016. Une pétition lancée via l’hashtag #WithRefugees (#AvecLesRéfugiés). Il s’agit d’un appel à la mobilisation pour la cause de ces personnes déplacées et vulnérables, mais surtout, une invitation à signer la pétition pour inciter les gouvernements à tenir l’engagement pris en Septembre 2016 : « développer ensemble pour 2018, un cadre global d’aide aux réfugiés et un partage équitable pour soulager la pression portée sur les Etats qui accueillent les réfugiés et portent seuls la charge des déplacements forcés des populations ».

La tâche est d’autant plus ardue et capitale au vu des chiffres alarmants estimés par le HCR. En effet, un rapport de l’organisme onusien publié ce lundi 19 juin 2017, fait état de ce que 65,6 millions de personnes à travers le monde ont quitté leur pays en 2016, suite aux conflits. Soit environ 300.000 personnes de plus que l’année précédente.

Pour le cas d’espèce, le Cameroun abrite environ 370.000 réfugiés et demandeurs d’asiles. Cela fait environ 259.000 Centrafricains vivants dans les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord du pays. Mais également, plus de 88.000 nigérians, auxquels on ajoute quelques 22.000 réfugiés internes vivants tous dans l’Extreme-Nord du Cameroun. Les 20.000 réfugiés urbains installés dans les villes de Douala et Yaoundé ne sont pas oubliés dans le lot.

Soyons Tous solidaires #AvecLesRéfugiés, signons la pétition en cliquant ici

Étiquettes: