Onglets principaux

Politique

Opération Epervier : Atangana Mebara et Inoni Ephraim définitivement condamnés à 20 ans de prison

La Cour Suprême a confirmé ce mardi 27 juin 2017, la condamnation de deux anciens pontes du régime. Condamnés pour détournement de fonds publics, Jean Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire Général de la Présidence et Inoni Ephraim, Ex-Premier Ministre ne disposent plus d’aucun recours.
1 lectures aujourd'hui
1,686 vues
06/29/2017 - 14:19
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

En confirmant la condamnation d’Atangana Mebara et Inoni Ephraim ce 27 juin 2017, La Cour Suprême a définitivement tranché. La plus haute juridiction du pays vient en effet de les débouter en rejetant leurs recours. Des recours qui faisaient suite à la condamnation de 20 ans de prison ferme prononcée le 2 Octobre 2013 par le Tribunal Criminel Spécial (T.C.S) à l’encontre des deux personnalités. Ils avaient alors été reconnus coupables du détournement de 1,7 milliard de Francs CFA dans le cadre de la gestion des créances de l’ancienne compagnie aérienne nationale, Cameroon Airlines (Camair).

En effet, la défunte compagnie aérienne en difficulté financière, devait s’acquitter de ses dettes auprès de la société Ansett qui lui louait des aéronefs. Une partie des fonds destinés à payer la dette est versée par le Ministère des Finances et l’autre, par le Secrétariat Général de la Présidence de la République. Sauf que la société Ansett a finalement reçu plus d’argent que prévu. Ce que l’Etat du Cameroun estime être un détournement de fonds publics. C’est donc dans ce contexte que Jean-Marie Atangana Mebara, Sécrétaire Général de la Présidence, et Inoni Ephraim, son adjoint au moment des faits, ont été accusés et désormais, reconnus coupables du détournement de 1.7 milliards de F CFA.

Pour rappel, cette condamnation du T.C.S confirmée par la Cour Suprême n’est pas la première infligée à l’Ex S.G de la Présidence de la République. En Janvier 2016 déjà, Atangana Mebara avait été condamné à 15 ans de prison ferme pour malversations financiers. Par ailleurs, condamné en Instance le 22 juin 2016 à 25 ans de prison dans l’affaire de l’achat de l’avion présidentiel dite « Affaire Albatros », il verra son recours examiné prochainement par la haute juridiction.

De leur coté, les soutiens de l’Ex SG PR crient au procès politique et appellent à sa libération. Dans un communiqué, le Comité de Libération des Prisonniers Politiques déclare que « M. Jean-Marie Atangana Mebara inspire une peur bleue au régime dictatorial de Paul Biya au point où ce dernier se sent obligé d’utiliser les moyens répressifs de l’État pour le maintenir en prison… ».

©Michael BIYA

Étiquettes: