Onglets principaux

Politique

Présidentielle 2018 : John Fru Ndi ne sera pas candidat

Au Cameroun, le leader de l’opposition ne sera pas candidat à l’élection présidentielle 2018. Le président du Social Democratic Front (SDF) l’a fait savoir au cours du congrès électif de son parti qui s’est ouvert ce jeudi 22 février 2018, à Bamenda.
1 lectures aujourd'hui
990 vues
02/22/2018 - 18:08
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La rumeur annonçait depuis quelques semaines qu’il pourrait ne pas être candidat. C’est désormais confirmé : le leader de l’opposition camerounaise, John Fru Ndi, ne se présentera pas à l’élection présidentielle prévue en fin 2018. L’opposant historique l’a lui-même annoncé au cours du congrès électif du SDF, dont les travaux se sont ouverts ce jeudi 22 février 2018, à Bamenda.

« J’ai décidé de permettre aux cadets du parti de faire acte de candidature pour la présidentielle. Je ne serai pas candidat mais, je soutiendrai la personne que vous choisirez », a déclaré le "Chairman", s’adressant depuis la tribune, aux militants du SDF, lors du congrès du parti, ce jeudi.

Sans créer la surprise, la déclaration du Chairman vient confirmer ce qui n’était encore que des supputations. En même temps qu’elle ouvre une nouvelle ère pour le parti, ainsi qu’une compétition pour savoir qui sera le représentant de la première force de l’opposition.

La compétition est d’ores et déjà ouverte pour l’investiture du parti dans la course à la magistrature suprême. Trois cadres du SDF sont sur les starting blocs. Les Députés Joshua Osih, Joseph Mbah Ndam et Simon Fobi Nchinda sollicitent les votes de leurs camarades du parti, afin de porter le flambeau lors du scrutin présidentiel 2018.

En tout état de cause, le nom du candidat désigné par le SDF sera connu à l’issue du congrès électif qui se tient à Bamenda, du 22 au 24 février 2018. Quant au fondateur et Président du parti, John Fru Ndi, il compte bien continuer à diriger la formation politique, puisqu’il est candidat à sa propre succession comme Président du Social Democratic Front.

Pour rappel, John Fru Ndi, fondateur du SDF en 1990, a été candidat à la présidentielle en 1992, 2004 et 2011. Exception faite du scrutin présidentiel de 1997, lorsque le SDF avait boycotté l’élection.

Étiquettes: