Onglets principaux

Politique

Un nouveau contingent de 1030 soldats Camerounais rejoint la MINUSCA

Le Cameroun vient de déployer 1030 nouveaux Casques Bleus au sein de la MINUSCA qui œuvre au maintien de la paix en Centrafrique. Ces militaires et gendarmes vont assurer la relève de leurs camarades arrivés au terme de leur mission.
1 lectures aujourd'hui
1,053 vues
09/12/2017 - 16:25
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Ce samedi 9 Septembre 17, le Ministre Délégué à la Présidence de la République chargé de la Défense (MINDEF) a présidé la cérémonie de prise d’arme de ce bataillon. La place de la Brigade du Quartier Général à Yaoundé a été le théâtre de cette cérémonie d’une solennité grave. Au nouveau contingent en partance pour la Centrafrique, Joseph Beti Assomo a remis le drapeau et les étendards du Cameroun. Placés sous la houlette du colonel Ekwaigen Michael, commandant du bataillon, ces 1030 militaires et gendarmes camerounais rejoignent ainsi la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). Ils assurent la relève de leurs camarades arrivés au terme de leur année de déploiement au sein de la mission. Ce contingent constitue ainsi le 4ème que le Cameroun déploie depuis la mise en place de la Minusca.

A ces vaillants soldats, le MINDEF a adressé un message fort. « Vous devez par votre comportement faire honneur au drapeau et étendards du Cameroun. Ce drapeau sacré par essence pour tout citoyen doté d’un réel sens civique, doit toujours vous rappeler, même si cela paraît d’une évidence, que vous êtes Camerounais au milieu des 11 bataillons des autres Etats », a prescrit, de mabnière solennelle, le Ministre en charge des armées.

En préparation à leur déploiement, ces hommes d’armes ont reçu une formation adéquate dans les centres agréés par les Nations Unies afin d’être éligibles pour les opérations de maintien de la Paix. C’est dans cette optique qu’ils ont subi une formation méthodique en Suède, et avec l’appui du programme de formation américain.

A ces troupes donc, Le MINDEF Joseph Beti Assomo donné des instructions fermes avant leur départ : « Restez disciplinés, solidaires, unis, soudés et prudents. Ecoutez vos chefs », a-t-il instruit.

Étiquettes: