Onglets principaux

Santé

Santé : Inauguration du Pavillon Samuel Eto’o Fils à l’hôpital Laquintinie

La double cérémonie d’inauguration et de rétrocession à l’Etat du Pavillon Samuel Eto’o Fils a se tient ce lundi 8 mai à l’hôpital Laquintinie de Douala.
0 lectures aujourd'hui
2,026 vues
05/08/2017 - 14:56
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Une cérémonie présidée par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, en présence de Samuel Eto’o et son épouse, ainsi qu’un parterre d’environ 200 invités triés sur le volet. Ce centre des urgences et réanimations pédiatriques est un don de l’ex capitaine des Lions Indomptables, par le biais de la Fundacion privada Samuel Eto’o. Le cout de l’ensemble de l’infrastructure et l’acquisition de matériels de pointe s’élève à environ 700 Millions de Francs CFA. Ce centre pourra donc désormais prendre en charge des enfants en manque de soins. Le projet aura pris 10 ans pour être finalement bouclé.

En effet, c’est depuis 2007 que Samuel Eto’o avait été contacté par Georges Solle, le Directeur Général de l’hopital Laquintinie de l’époque pour faire sortir cette infrastructure de terre. Intéressé, le capitaine des Lions et le DG vont organiser un gala de charité pour lever des fonds nécessaires à l’implémentation de ce projet. Même si le projet va connaitre quelques retards, aujourd’hui il est fin prêt. Sur sa page Facebook, le joueur d’Antalyaspor a exprimé, ce 3 mai, ses remerciements à tous ceux qui ont soutenu cette œuvre humanitaire.

« Je remercie mon épouse, mes enfants, mes parents, ma famille et de façon générale tous ceux qui m'ont toujours soutenu. Je remercie également ceux qui m'ont souvent critiqué, car ils ont nourri ce désir de faire toujours mieux. Je remercie l'ensemble des Camerounais pour la personne que je suis. C'est grâce à vous que nous pouvons apportez cette modeste contribution à nos petits frères, petites sœurs, enfants et de ce fait leur permettre de rêver eux aussi, tout en leur donnant le sourire. », a déclaré l’ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef Samuel Eto’o Fils.

       

 

Étiquettes: