Onglets principaux

Santé

Santé : La cigarette, cette arme qui tue à petit feu !

Comme chaque année, ce 31 mai 2017 c’est la journée mondiale sans tabac. Le thème retenu cette année est « le tabac, une menace au développement ». Elle intervient dans un contexte où les chiffres sont de plus en plus alarmants.
3 lectures aujourd'hui
1,723 vues
05/31/2017 - 11:50
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

C’est bien connu, le tabagisme est un fléau ! L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lance l’alerte. Selon les chiffres, la cigarette tue plus 7 millions de personnes chaque année. Un chiffre qui pourrait atteindre les 8 millions de décès annuels d’ici à 2030 si les actions de lutte contre le tabagisme ne sont pas intensifiées. Qu’il s’agisse de fumeurs actifs ou passifs, homme ou femme, jeunes ou vieux, le tabac tue et fait des ravages sans distinction aucune. Tout le monde est donc concerné.

Le tabagisme appauvrit davantage les couches vulnérables et les économies nationales. Car des ménages consacrent moins de ressources aux besoins de base tels que la nutrition ou la santé pour alimenter une dépendance au tabac qui fragilise leur santé et entraine des dépenses encore plus conséquentes. Au niveau des économies nationales, le tabagisme entraine des couts accrus des soins de santé et la baisse de la productivité.

Le tabagisme a également un impact néfaste sur l’environnement. En effet, la culture du tabac entraine l’utilise d’énormes quantités de pesticides et engrais chimiques qui ont répercussions sur la nature. De plus, on estime que pour 300 cigarettes produites (soit une cartouche et demi), un arbre est abattu. La déforestation (entre 2 à 4%) se fait donc plus grandissante du fait de ce fléau. Ajouté à cela le fait que la fabrication des produits du tabac génère au moins 2 tonnes de déchets toxiques solides, et que les mégots de cigarettes constituent l’un des plus grands déchets toxiques dans le monde, on se rend compte que l’environnement est réellement menacé par l’industrie du tabac.

Par ailleurs, ces dernières années, il est avéré que la contrebande des produits du tabac aide à financer les groupes terroristes au Sahel et au Moyen Orient. Ce qui leur octroie des moyens financiers dont ils se servent pour se ravitailler et continuer à perpétrer leurs actes effroyables. Autre frein au développement.

En tout état de cause, le tabac est un véritable danger pour la vie humaine, pour l’environnement et pour le développement durable. Il est donc impérieux de se mettre en ordre de bataille pour contrecarrer son expansion. Et tout cela peut se faire à partir du niveau individuel en prenant la résolution d’arrêter de consommer les produits du tabac et de s’extirper de cette dépendance asservissante. Ensuite au niveau institutionnel à grande échelle.

©Michael BIYA

Étiquettes: