×

Message d'erreur

User warning : The following module is missing from the file system: entity_translation. For information about how to fix this, see the documentation page. dans _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (ligne 1143 dans /home/io2shnni/public_html/includes/bootstrap.inc).

Onglets principaux

Santé

Santé : Un africain élu directeur général de l’OMS, une première !

L’Ethiopien Tedhros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a été élu directeur général de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) ce 23 mai 2017, à l’issue d’un vote qui l’opposait à deux autres candidats. C’est la première fois qu’un africain occupe cette fonction prestigieuse.
0 lectures aujourd'hui
1,459 vues
05/24/2017 - 12:25
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’ancien ministre éthiopien de la santé l’a emporté au 3ème tour face au britannique David Nabarro, alors qu’il était déjà arrivé en tête au 1er et au 2ème tour devant le Dr Nabarro et la pakistanaise Sania Nishtar. C’est la première fois que 3 candidats étaient en lice pour le poste de directeur de l’OMS. Les années précédentes, un seul candidat était proposé par le Conseil exécutif de l’OMS, et soumis au vote de l’Assemblée générale de l’OMS, pour validation de la candidature. Élu donc depuis ce mardi 23 mai 2017, il remplace la chinoise Margaret Chan qui, après avoir dirigé l’organisme pendant 10 ans, passera le relais le 1er Juillet prochain, à cet éminent chercheur sur le paludisme issu du continent noir.

Tedhros Adhanom est en effet, le premier africain à diriger l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un des organismes Onusien les plus puissants. Sa candidature était notamment soutenue par l’Union Africaine. « C’est un jour historique pour l’Éthiopie et pour l’Afrique », déclarait Negash Kibret, ambassadeur de l’Ethiopie auprès de l’ONU, suite à la brillante élection de son compatriote.

Le nouveau directeur a présenté son programme dans une allocution à l’issue de son élection. « Je veux servir les Etats-membres de l'OMS, c'est le seul programme », a-t-il lancé à l’endroit de ce qui l’attende au pied du mur.  Il a également déclaré que « tous les chemins mènent à la couverture universelle en santé », et qu'il s'agira de sa « priorité centrale ». Seulement environ la moitié de la population mondiale a accès à des soins de santé « sans appauvrissement », a-t-il déploré. « Je fais les promesses suivantes : travailler sans relâche pour concrétiser la promesse de garantir la couverture sanitaire universelle, veiller à ce qu'il y ait des ripostes solides dans les situations d'urgence ».

En prenant début Juillet la tête de l’agence Onusienne, Tedhros Adhranom devra la rendre plus efficace et transparente. Plus de transparence dans son mode de financement et son fonctionnement, et plus d’efficacité dans son action, afin que des épidémies ne soient plus aussi mal gérées que l’a été celle du virus Ebola qui, de l’aveu même de la directrice sortante de l’OMS, « avait pris tout le monde, y compris l’OMS, par surprise ». Un chantier colossal l’attend donc avec les réformes de l’organisation Mondiale de la Santé. « Remontons-nous les manches, nous pouvons y arriver », a-t-il clamé lors de son allocution.

©Michael BIYA

Étiquettes: