Onglets principaux

Showbiz

Amenem: le "Sorcier" du Hip Hop 241

Un jeune homme aux airs de Jay-z nous balade dans un univers musical où s’entrelacent argot gabonais, français et anglais ainsi que des résonnances qui épousent parfois les chansons traditionnelles fang… Lui, c’est l’Afrique. Lui, c’est le Gabon. Lui c’est Amenem !
2 lectures aujourd'hui
3,353 vues
07/19/2017 - 17:33
0
Christine MBENGONO
rédactrice Cameroun-online

Alors âgé de 14 ans, Le jeune NGUEMA OBAME Christopher gagne en 2004 un concours organisé par une marque de bière brune très connue. C’est à ce moment-là que commence sa véritable aventure dans le showbiz "Gaboma" Lire la suite ici

A.k.a Amenem a cet accent propre aux gabonais mais qui intrigue les camerounais ; Un style musical qui séduit tant sur le fond que la forme. Le jeune rappeur a mûri. Cela se ressent notamment lorsqu’il s’exprime dans un webzine « Les ambitions changent, la vision n’est plus la même. Je peux avancer à mon rythme, enregistrer tous les jours, mieux gagner ma vie et me faire davantage respecter ».

Le respect, il le gagne déjà lorsqu’en 2015 jaillit le single Tobge si produit par Mike Mef et qui fait le buzz en Afrique de l’Ouest notamment en Guinée et surtout dans son Gabon natal.

Malgré le décès de sa mère cette même année-là, le jeune Christopher va suivre les conseils de sa sœur ainée (qui lui demandera de se remettre en selle). Il écoutera aussi des rappeurs tels que Snoop Dog ou 50 cent et va se procurer du matériel venant des États-Unis afin de créer son propre studio de production en 2016 avec un nouvel associé, Fenix : Naissance du Label DYNASTIE.

Ce Label, révèlera des titres tels que deux pour cent et surtout Sorciers

 

La nuit ils ont de gros yeux, et le jour ils sont en costard…

Mis en ligne le 06 Mai 2017 et produit par Fenix, le titre « Sorciers » est une remarquable façon de traiter plusieurs thèmes qui reflètent le quotidien des Gabonais et même des Africains. En 2min52, Amenem dépeint avec un zeste d’humour une société basée sur l’hypocrisie, le sabotage gratuit :« Amenem a le talent et toi tu dis le petit là est dans la loge », le mensonge : « On t’a chassé de ton Label et tu racontes partout que c’est toi qui es parti ». Une société dans laquelle certains préfèrent la facilité à l’effort : « Depuis que t’es à l’étranger, pas de diplôme tu manges seulement l’argent des parents » et préfèrent accuser le sort plutôt que de regarder la vérité en face, ou alors, aiment tout simplement faire du mal pour rien. En gros c’est un rap immortel dans une interprétation moderne aux sonorités traditionnelles, sans nécessairement tomber dans le folklore.

Oui, écoutez encore cette chanson dans 10 ans et elle sera toujours d’actualité !

Amenem le sorcier? Non, plutôt "Amenem le prophète du Hip hop 241!"

 

 

 

©Christine MBENGONO

Étiquettes: